Évitez les fautes dans vos écrits académiques

Évitez le plagiat gratuitement, faire une bibliographie gratuitement.

  • Dissertation

6 étapes incontournables pour réaliser une dissertation

Publié le 2 octobre 2019 par Justine Debret . Mis à jour le 31 janvier 2024.

En français, la dissertation est un exercice d’argumentation qui se construit en 6 étapes. Nous allons vous expliquer comment faire une dissertation de A à Z.

Pour faire une dissertation, c’est très simple :

  • Lire et analyser le sujet
  • Trouver la problématique
  • Faire le plan de la dissertation
  • Rédiger l’introduction
  • Rédiger le développement
  • Faire la conclusion

Pour tout comprendre sur comment faire une dissertation, nous allons utiliser un exemple concret issu des annales du Bac S de philosophie de 2019.

Table des matières

1. lire et analyser le sujet, 2. trouver la problématique, 3. faire le plan de la dissertation, 4. rédiger l’introduction, 5. rédiger le développement de la dissertation, 6. ecrire la conclusion, présentation gratuite.

Vous allez devoir produire une réflexion organisée sur un sujet spécifique qui vous est imposé.

Le sujet peut être :

  • une question
  • un thème ou concept
  • une citation

Si vous avez le choix entre plusieurs sujets, sélectionnez celui qui vous inspire le plus et sur lequel vous avez le plus de connaissances. Il faudra le choisir rapidement si vous devez faire une dissertation lors d’un examen de quelques heures (dans les 10 premières minutes).

Une fois le sujet choisi, vous allez devoir définir chaque terme présent dans l’intitulé, afin de mieux le comprendre.

Exemple : Reconnaître ses devoirs, est-ce renoncer à sa liberté ?

Essayez ensuite de reformuler le sujet complètement à partir de vos définitions ou de synonymes.

Quel est votre taux de plagiat ?

En 10 minutes, vous pouvez savoir si vous avez commis du plagiat et comment l’éliminer.

  • La technologie de Turnitin
  • Un résumé de toutes les sources trouvées
  • Une comparaison avec une base de données énorme

Faites la détection anti-plagiat

comment faire pour réussir une dissertation

Lisez plusieurs fois la reformulation du sujet rédigée à partir de vos définitions. Au brouillon, écrivez toutes les idées qui vous viennent à l’esprit sur le sujet (exemples, auteurs, événements, …).

C’est à partir de ces connaissances et votre reformulation que vous allez pouvoir trouver votre problématique.

Petit conseil ! Utilisez cette question clé : à quel(s) problème(s) ces connaissances tentent-elles de répondre ?

Une question centrale va émerger et c’est à partir de cette dernière que votre dissertation va se construire pour créer un débat où s’affrontent des thèses divergentes.

Le plan d’une dissertation peut prendre diverses formes. L’important est qu’il réponde bien à votre problématique pour que vous évitiez le hors-sujet.

  • Utilisez votre brouillon initial sur lequel vous avez noté vos idées.
  • Classez ensuite ces idées par thématique ou argument.
  • Normalement, vous pourrez arriver à deux ou trois idées principales, divisées en deux ou trois sous-parties qui seront illustrées par des exemples concrets.
  • N’oubliez pas de rédiger une transition entre chaque grande partie (conclusion de la partie actuelle et introduction de la partie suivante).

I) Les devoirs de l’Homme, une soumission naturelle et nécessaire ?

1) Les devoirs, un concept pluriel et contextuel -> Expliquez ici quels sont les différents devoirs que nous rencontrons et en quoi il divergent en fonction des cultures et systèmes étatiques. -> L’existence de devoirs pluriels (travail, citoyenneté, devoir par rapport à la famille, devoir scolaire, droits et devoirs de l’Homme).

2) L’Homme contraint par nature ? -> Concept de contrainte imposée par la nature sur l’Homme (la nature de l’Homme). -> Hobbes et “l’Homme est un loup pour l’Homme” : il abandonne sa liberté et vit en société pour survivre car la nature de l’Homme est agressive.

3) L’Homme : un animal social contraint pour sa liberté ? -> Aristote parlait du concept d’”animal social”. -> Le devoir de morale et d’empathie chez Rousseau fait qu’un être est humain (naturellement) et sociable. -> Sartre et son concept de liberté et libre arbitre : l’Homme est libre et responsable de ses actes naturellement (c’est inné). C’est pour cela qu’il peut vivre en société.

– TRANSITION –

II) La libération de l’Homme par le devoir

1) La culture libératrice -> Le devoir nous permet de nous cultiver et donc de nous libérer de la nature qui est en nous (Kant). -> L’école et l’éducation, le vote, … sont des droits et devoirs qui nous libèrent de notre ignorance naturelle (innée) et de la contrainte du déterminisme. -> Freud et les pulsions de l’Homme qui sont contrôlées intérieurement pas le surmoi. La pression sociale et les devoirs sociaux nous permettent de nous libérer de nos pulsions et désirs en les rejetant dans le ca.

2) Le travail comme contrainte de libération quotidienne -> Le concept de travail comme contrainte/liberté (apporte l’estime de soi, mais nous contraint lourdement) avec Platon, Marx (“l’opium du peuple”) et Kant.

3) La reconnaissance comme liberté -> Kant définit l’autonomie comme la capacité à se donner ses propres règles et de les suivre. La liberté ne consiste donc pas à échapper à toute règle, à tout devoir, mais à se les donner et à y soumettre ses actes. -> Exemple du devoir de mémoire des survivants de la Seconde Guerre mondiale : processus de libération psychologique personnelle et rôle de devoir citoyen.

L’introduction d’une dissertation doit suivre une structure stricte. Elle introduit le sujet, la problématique et le plan.

Les parties d’une introduction de dissertation sont :

  • Une amorce ou phrase d’accroche.
  • L’énoncé du sujet.
  • La définition des termes et reformulation du sujet.
  • La problématique.
  • L’annonce du plan.

Le droit de vote est considéré par les institutions comme un devoir moral pour les citoyens, comme le rappelle l’inscription figurant sur les cartes électorales : « Voter est un droit, c’est aussi un devoir civique ».

Les devoirs explicitent un comportement à suivre ou à ne pas suivre. Ils préconisent la conformité avec une règle. Cette notion semble en contradiction avec celle de la liberté, car le devoir s’opposerait à une impulsion ou un désir qui définirait notre liberté.

Toutefois, cette conception de la liberté est naïve et limitée, car être libre ne consiste pas à faire ce que l’on veut. De même, le devoir ne se limite pas à une contrainte imposée de l’extérieur. Il peut s’agit d’une obligation qu l’on décide de s’imposer librement.

Nous questionnons donc ces concepts en essayant de répondre à la problématique suivante : peut-on vraiment dire qu’on renonce à sa liberté quand on fait le choix de se soumettre à ses devoirs, quand on exerce donc sa liberté avec son libre-arbitre ?

Notre raisonnement questionnera tout d’abord les devoirs de l’Homme comme une soumission naturelle et nécessaire (I), avant d’interroger la possible libération de l’Homme par le devoir (II).

Corriger des documents en 5 minutes

Trouvez rapidement et facilement les fautes d'orthographe, de grammaire et de ponctuation dans vos textes.

  • Correction d'un document en 5 minutes
  • Appliquer les modifications en 1 clic
  • Corriger des documents pendant 30 jours

Essayez le correcteur IA

comment faire pour réussir une dissertation

Le développement d’une dissertation comporte toujours deux ou trois parties. Si vous faites une dissertation en deux parties, vous devrez rédiger trois sous-parties pour chacune (deux si vous faites trois grandes parties).

Chaque partie soutient une idée centrale qui répond à la problématique, alors que chaque sous-partie s’articule autour d’un argument qui soutient et illustre l’idée directrice.

Vos arguments doivent absolument être illustrés par un exemple !

Entre chaque partie, vous devez rédiger une transition qui conclut la partie précédente et annonce la partie suivante.

La conclusion d’une dissertation est une brève synthèse du développement en indiquant nettement la réponse à la question posée dans l’introduction. Il est aussi possible d’ajouter une ouverture à la fin.

Notre étude a montré qu’au-delà du poids contraignant des devoirs que l’on peut sentir au premier abord, ils n’entravent pas notre réelle liberté. Bien au contraire, nos devoirs nous libèrent de la nature humaine qui est en nous et qui nous rend esclave de nos pulsions, désirs et violence interne. Reconnaître ses devoirs et les accepter, contribue à entretenir notre puissance d’agir et donc notre liberté.

Le concept de devoir reste très lié à celui de droit dans les démocraties occidentales. Le droit de vote est-il libérateur ?

Voici une présentation que vous pouvez utiliser pour vous améliorer ou partager nos conseils méthodologiques sur la dissertation. N’hésitez pas à la partager ou à l’utiliser lors de vos cours :).

Sur Google Slides En version PowerPoint

Citer cet article de Scribbr

Si vous souhaitez citer cette source, vous pouvez la copier/coller ou cliquer sur le bouton “Citez cet article” pour l’ajouter automatiquement à notre Générateur de sources gratuit.

Debret, J. (2024, 31 janvier). 6 étapes incontournables pour réaliser une dissertation. Scribbr. Consulté le 13 mai 2024, de https://www.scribbr.fr/dissertation-fr/comment-faire-une-dissertation/

Cet article est-il utile ?

Justine Debret

Justine Debret

D'autres étudiants ont aussi consulté..., conclusion d’une dissertation : comment la rédiger , essay : comment faire une dissertation en anglais , introduction de dissertation.

Masteur

Booste tes révisions du bac de français avec l'un de nos tuteurs !

Comment faire une dissertation : la méthode en 8 étapes  .

  • 30 novembre 2022

Comment faire une dissertation

Table des matières

"La méthode est la clé qui ouvre la porte du succès dans l'art de la dissertation."📚 François de La Rochefoucauld

Après notre article sur la méthode du commentaire de texte , en voici un nouveau sur la méthode de dissertation ! 

Épreuve de 1ère et de Terminale, la dissertation est un exercice analytique qu’on retrouve dans plusieurs matières scolaires : Français, Histoire, Géographie, Philosophie. 📚 Cette épreuve porte sur l’un des thèmes étudiés en classe. Notre méthode de dissertation repose sur 8 étapes clés . 💡

Quelle que soit la matière, la méthode de dissertation est identique , à l’exception du choix du plan qui peut donc différer selon les matières. Par exemple, en Philosophie, le plan est souvent dialectique (c’est-à-dire sous la forme : thèse, antithèse, synthèse). Alors qu’il peut-être un plan thématique ou un plan analytique en Français (par thèmes/idées).  📃

Dans tous les deux cas, il est recommandé d’apporter une ouverture sur le sujet. C’est un dépassement du sujet qui permet de nuancer la réponse proposée dans la conclusion.  

Voici les 8 étapes pour réussir sa dissertation :    

  • Analyser le sujet 
  • Définir les termes  
  • Rassembler ses connaissances dans un brouillon  
  • Identifier une problématique  
  • Constituer un plan  
  • Rédiger l’introduction  
  • Rédiger la conclusion  
  • Rédiger le développement  

Sans plus attendre, voici donc les 8 étapes clés pour réaliser votre dissertation !

Deviens un as de la dissertation grâce à nos tuteurs !

Analyser le sujet 🧐.

Avant toute chose, l’épreuve de la dissertation nécessite une analyse profonde du sujet. Il est donc essentiel de se fier dans un premier temps à ses intuitions et de choisir le sujet le plus inspirant.  🙌

Il est possible de reformuler le sujet sous différentes formes afin de mieux le comprendre et d’entamer une réflexion approfondie. 

Le sujet peut prendre différentes formes, il peut être une question, une notion ou une citation.    📒

Définir les termes   📌

La meilleure préparation à l'oral de français à portée de clic .

La deuxième étape, qui n’est pas des moindres, est la définition des termes du sujet. Elle est indispensable car elle va permettre d e mieux comprendre le sujet et les attentes. Chaque mot-clé doit donc être défini avec précision, il est même possible d’employer des synonymes et des antonymes afin d’éviter un hors-sujet. Chaque mot a son importance et peut avoir plusieurs définitions possibles, il faut donc être prudent et attentif à l’emploi des termes et l’amplitude de leurs sens.  🔎

Prenons un exemple à des fins d’illustration. Pour le sujet : “Le libre-arbitre est-il synonyme de liberté ?”, il sera nécessaire de définir les termes “libre-arbitre”, “synonyme” ainsi que “liberté”. 

Rassembler ses connaissances sur un brouillon  📄

Après avoir défini tous les termes, il est temps de rassembler toutes ses connaissances sur le sujet. 

Il est attendu, à cette étape de l’exercice, de noter toutes les informations concernant le sujet (noms d’auteurs, des extraits d’œuvres, des citations, des genres littéraires, etc.).  ✔️

Cette étape est fondamentale car toutes les informations notées, y compris celles qui s’avèrent inutiles, permettront de se focaliser sur les étapes suivantes de l’exercice. Vous éviterez de perdre du temps précieux à devoir vous remémorer des informations. ⏳

Ainsi, noter toutes ces idées en vrac dès le début permet de libérer du temps par la suite et d’être sûr de ne rien oublier.   

Identifier une problématique ❓

A présent, les termes du sujet doivent être formulés sous forme de question. En d’autres termes, il est temps d’identifier et trouver la problématique du sujet de la dissertation. C’est un moment clé de l’épreuve car il s’agit de l’étape qui détermine l’orientation de l’analyse et donc de la réponse. Il est donc important de prendre son temps et de bien comprendre le sujet avant de formuler une problématique afin d’éviter tout risque de hors-sujet.  🗝️

Par exemple, pour le sujet cité plus haut, il est possible de le reformuler de la manière suivante : “l’absence de contraintes permet-elle d’être libre ?”. 

Constituer un plan  🗒️

Un plan de dissertation doit être clair et détaillé. Faire un plan n’est pas chose aisée surtout lorsqu’il existe plusieurs types de plans, il est peut-être difficile de sélectionner le bon angle d’attaque. 

Le plan dialectique (thèse, antithèse, synthèse) est généralement utilisé en philosophie et parfois en Français. C’est un plan nuancé qui ne contient pas de réponse fermée et qui ne tranche pas sur le sujet . 😇

Le plan thématique ou analytique est un plan dont la conclusion à la problématique est claire et fermée, une seule réponse est attendue dans ce type de plan. Il est toutefois possible d’apporter une ouverture en conclusion qui permet de formuler une nouvelle piste de réflexion dans la continuité du sujet.  🆗

Dans une dissertation, il est souvent recommandé de réaliser trois grandes parties ainsi que trois sous-parties (si possible) pour chacune d’entre elles. En revanche, s’il y a peu d’idées à disserter, il peut être plus avantageux de privilégier la qualité et donc de se contenter de 2 grandes parties.  

Le contenu des différentes parties et sous-parties doit bien évidemment être équilibré.  😊

Afin de constituer son plan, il est nécessaire de s’appuyer sur ses idées développées dans le brouillon. Ces idées doivent être appuyées par des arguments précis et illustrées par des exemples concrets notamment des citations d’auteurs. Ces idées peuvent être classées par thématique si le plan choisi est thématique.  

Il est important d’employer des connecteurs logiques afin de marquer un lien logique entre chaque idée et partie développée. Les connecteurs logiques sont également indispensables pour faire les transitions. En effet, pour passer d’une idée à une autre, un lien doit être apporté. Cela permet de nuancer ou de confirmer certaines idées (ce qu’on appelle les phrases de transition).  🔗

Rédiger l’introduction 📝 

La rédaction de l’introduction de dissertation est une étape très importante, elle ouvre le devoir , il faut donc qu’elle soit claire et complète.  

L’introduction est composée de plusieurs éléments :  

  • L’amorce que l’on appelle également la phrase d’accroche. Elle permet d’introduire le sujet tout en suscitant l’intérêt du lecteur. Ce peut être une citation par exemple. Il est préférable d’éviter l’usage de généralités (exemple : “depuis toujours, les hommes ont tendance à ,etc. »). 
  • L’énoncé du sujet et la définition des termes qui ont été notés sur le brouillon auparavant.  
  • La problématique qui reprend le sujet formulé différemment.  
  • L’annonce du plan qui regroupe les grandes parties qui vont diriger le développement. L’annonce du plan ne doit faire apparaître que les grandes parties.  

Rédiger la conclusion   ✍️

La conclusion est un bilan de l’ensemble des idées qui répond à la problématique posée au départ. En effet, elle est tirée de l’ensemble des conclusions de chaque partie. La réponse apportée dans la conclusion doit être claire lorsque la problématique impose une réponse fermée (oui ou non) et nuancée lorsqu’il n’y a pas de réponse unique.  🌟

Elle se termine par une ouverture , c’est une question ou une hypothèse qui apporte une réflexion différente sur le sujet. Elle peut être ou non en lien avec l’actualité. Il est possible d’effectuer une comparaison entre auteurs et courants de pensées par exemple. En français, il est possible de comparer le thème traité sous un autre registre par un auteur différent.  

Rédiger le développement   📜

Le développement doit faire apparaître le plan détaillé. Il contient au minimum deux grandes parties composées de trois sous-parties chacune ou trois grandes parties composées d’au moins deux sous-parties chacune.  

Il est cependant recommandé de faire un plan de trois parties afin de mener une réflexion profonde sur le sujet questionné.  

Ce qu’il faut faire :  

  • Chaque paragraphe doit commencer par un alinéa et les sauts de lignes ne se font qu’entre grandes parties.  🟢
  • Chaque partie doit être introduite par une phrase qui résume son idée générale.  🟢
  • Une courte conclusion doit être réalisée à la fin de chacune des grandes parties afin de montrer qu’il existe un lien logique entre elles . Il suffit de commencer la phrase conclusive par “On constate donc que” ou encore “on peut en déduire que”. 🟢

Ce qu’il ne faut pas faire : 

  • Le plan ne doit jamais apparaître clairement (avec les I, II, III et les titres des parties).  ❌
  • Lors de la rédaction de ce devoir, il est strictement interdit d’utiliser le pronom “je” car l’analyse apportée est issue de connaissances et d’œuvres étudiées en cours. Il faut donc être factuel et éviter les analyses subjectives. Il est donc largement préférable d’employer le “nous” ou “il” impersonnels.  ❌

Comment faire une dissertation (le plan)

La dissertation n’est pas une épreuve difficile, c’est une épreuve qui demande de la pratique. Ainsi, avec sérieux et persévérance, la réussite est garantie ! 

Nos derniers articles 

comment faire pour réussir une dissertation

Les secrets pour maintenir ses habitudes

comment faire pour réussir une dissertation

Salon de l’étudiant

comment faire pour réussir une dissertation

La Règle Des Deux Minutes : Votre Clé Pour Triompher à L’École

comment faire pour réussir une dissertation

L’Art de créer de nouvelles habitudes

comment faire pour réussir une dissertation

Découvre notre pack spécial révision du bac de français ! 🎁

Alors, prêt(e) à impressionner ton professeur de français , stage de revision.

Profiter des vacances pour se ressourcer et réviser

comment faire pour réussir une dissertation

Du 19 au 23 février / Du 26 février au 1 mars 9h30-11h30

📆  combler ses lacunes, 🧠 perfectionner sa méthode, 🚀 prendre de l’avance, les places sont limitées.

comment faire pour réussir une dissertation

Testez une séance de soutien scolaire gratuitement !

Pour booster ses révisions et améliorer ses résultats  📚

comment faire pour réussir une dissertation

Ne partez pas les mains vides !

Téléchargez gratuitement notre e-book, les 4 moteurs essentiels, a la progression scolaire.

Entrez votre adresse email pour recevoir le lien de téléchargement 

comment faire pour réussir une dissertation

L’introduction de la dissertation : méthode

Tu passes le bac de français ? CLIQUE ICI et deviens membre de commentairecompose.fr ! Tu accèderas gratuitement à tout le contenu du site et à mes meilleures astuces en vidéo.

comment faire une introduction de dissertation

Paradoxalement, s’il s’agit de la première partie de ta dissertation, l’introduction ne se rédige pourtant jamais en début d’épreuve.

Ce n’est qu’après avoir élaboré ton plan détaillé et ta problématique au brouillon qu’il est possible d’envisager la rédaction de ton introduction.

Au bac de français, l’introduction de dissertation est concise : il s’agit d’un seul paragraphe de 10 à 15 lignes , qui commence par un alinéa et contient quatre étapes :

  • L’amorce ou accroche
  • La présentation du sujet
  • la problématisation
  • L’annonce de plan

Comme elle constitue le premier contact avec l’examinateur, ton introduction doit être particulièrement soignée .

Relis-la plusieurs fois pour corriger les fautes d’orthographe. Tu dois faire ton maximum pour laisser à ton lecteur une impression favorable.

D’ailleurs, faisons le test.

Imagine-toi quelques secondes dans la peau d’un examinateur à la fin du mois de juin : tu as une semaine pour corriger un tas de copies (70 à vue d’oeil).

Tu regardes ta montre : il est déjà tard, tu es fatigué et tu as le dîner à préparer.

Tu prends quand même le premier devoir en haut du tas.

Un simple coup d’oeil t’informe tout de suite que l’introduction de cette première copie ne respecte pas les codes de l’exercice : elle ne contient que deux phrases qui se battent en duel.

Tu pousses un soupir… Franchement, si l’élève ne sait toujours pas faire une introduction, ça ne promet rien de bon pour le développement…

Et tu commences la correction de la copie avec un a priori négatif.

Comme élève, est-ce l’impression que tu as envie de donner avec ta copie ? Évidemment non.

Il faut donc inverser la donne. Ton introduction doit envoyer d’entrée de jeu un message positif à ton correcteur , lui donner une impression favorable.

Pour cela, suis ma méthode de l’introduction en 4 étapes :

Étape 1 – Fais une accroche (ou amorce)

Faire une accroche, c’est susciter l’intérêt du professeur, capter son attention avec une phrase qui inscrit le sujet dans un contexte plus général.

Ce contexte plus général peut être :

– Une remarque sur l’objet d’étude ou le genre littéraire – Une remarque sur le contexte historique – Une remarque sur le contexte littéraire ou culturel – Une citation d’auteur – Une remarque sur ton expérience de lecteur ou de spectateur

L’accroche : exemples

Prenons le sujet : Le romancier doit-il nécessairement faire de ses personnages des êtres extraordinaires ?

On peut imaginer plusieurs entrées en matière possibles :

Accroche n°1 :

Le conte est par excellence le genre de l’extraordinaire : on y trouve beaucoup de magie et de personnages aux qualités ou aux destinées exceptionnelles. Mais ce modèle est-il applicable au roman ? (accroche tirée d’une remarque sur le genre littéraire).

Accroche n°2 :

Le héros des premiers romans de chevalerie du XIIème siècle sont des héros extraordinaires, cumulant prouesses morales et physiques, à l’instar des héros de l’antiquité comme Ulysse ou Hector. (accroche tirée d’une remarque sur l’objet d’étude). Mais le romancier doit-il nécessairement faire de ses personnages des êtres extraordinaires ? (présentation du sujet)

Accroche n° 3 :

Le personnage extraordinaire, qui suscite l’admiration, fait vivre au lecteur des sensations peu communes, qui lui restent en mémoire (accroche tirée de ton expérience de lecteur). Mais le romancier doit-il nécessairement faire de ses personnages des êtres extraordinaires ? (présentation de la question).

Ces exemples t’aident-ils à y voir plus clair ?

Il existe donc pour chaque sujet de nombreuses possibilités d’accroches. Pioche dans tes connaissances pour formuler une accroche originale et personnelle qui permet d’amener le sujet.

L’accroche de l’introduction : l’erreur à éviter

Il n’y a qu’une erreur à éviter au commencement de ta dissertation : n’ouvre JAMAIS ton devoir par une généralité comme :

De tout temps, les hommes se sont raconté des histoires… Depuis toujours… Depuis la nuit des temps, les hommes…

Les phrases ci-dessus sont des phrases « tarte à la crème » à BANNIR de ton vocabulaire car elles constituent des clichés faux et insipides, des lieux communs.

Si tu sèches sur ton amorce, tu peux toujours commencer ton introduction directement par l’étape n°2 : la présentation du sujet.

C’est moins orthodoxe, mais fais-moi confiance : mieux vaut cela qu’une amorce « tarte à la crème » qui agacerait ton correcteur.

Étape 2 – Introduis le sujet

La présentation du sujet est l’étape la plus facile à réaliser.

Elle consiste simplement à rappeler l’énoncé de ton sujet dans son intégralité, comme si ton correcteur ne l’avait jamais lu .

Par exemple :

Le héros des premiers romans de chevalerie du XIIème siècle sont des héros extraordinaires, cumulant prouesses morales et physiques, à l’instar des héros de l’antiquité comme Ulysse ou Hector. (accroche tirée d’une remarque sur l’objet d’étude). Mais le romancier doit-il nécessairement faire de ses personnages des êtres extraordinaires ? [j’énonce le libellé du sujet dans son intégralité, comme si le correcteur ne l’avait jamais lu]

Si l’énoncé du sujet contient une citation, recopie intégralement la citation et de mentionne le nom de l’auteur.

A cette étape, il est aussi possible de définir les termes du sujet.

Facile, non ?

Alors on passe à l’étape suivante : la problématisation du sujet.

Étape 3 – Problématise le sujet

C’est le moment de formuler ta problématique qui, je te le rappelle, se distingue de la question du sujet.

Contrairement à une idée reçue, la problématique n’est pas une reformulation du sujet.

Ta problématique correspond à une ou plusieurs questions qui découlent de ton analyse du sujet . Elle exprime le ou les problèmes que pose le sujet.

Par exemple, pour le sujet «  Le romancier doit-il nécessairement faire de ses personnages des êtres extraordinaires ? », la problématique pourrait être :

Qu’attend le lecteur des personnages que le romancier lui présente ?

Attention, lorsque tu exposes ta problématique, à ne pas confondre question directe et indirecte. Cette faute de syntaxe te pénalise.

Formule ta problématique sous une forme directe ou indirecte (mais ne mélange pas les deux) :

Question directe : Qu’attend le lecteur des personnages que le romancier lui présente ? (Inversion sujet-verbe et point d’interrogation)

Question indirecte : On peut dès lors se demander ce que le lecteur attend des personnages que le romancier lui présente. (Pas d’inversion sujet-verbe et pas de point d’interrogation)

Étape 4 – L’annonce de plan

Il ne reste plus qu’à annoncer ton plan de façon explicite . Par exemple :

Après avoir vu que les personnages extraordinaires fascinent le lecteur, nous verrons que les personnages ordinaires suscitent aussi son intérêt. Nous nous demanderons enfin si le personnage de roman n’est pas une construction plus complexe qui échappe à la binarité ordinaire/extraordinaire.

Mon conseil : n’utilise pas d’expression comme « Dans une première partie », « Dans une deuxième partie ». Ces expressions sont trop scolaires pour un niveau lycée. Remplace-les par des formules plus légères :

Après avoir analysé (ta première partie), nous verrons que (ta deuxième partie) pour nous demander enfin si (ta troisième partie).

Bien sûr, ton annonce de plan doit tenir ses promesses . Le développement de ta dissertation devra donc respecter scrupuleusement le plan annoncé en introduction.

Exemple d’introduction intégralement rédigée

Dans cet article, nous avons travaillé sur le sujet suivant :

Le romancier doit-il nécessairement faire de ses personnages des êtres extraordinaires ?

Si l’on met bout à bout chaque étape de la méthode, on aboutit à l’introduction de dissertation suivante :

                  Le héros des premiers romans de chevalerie du XIIème siècle sont des héros extraordinaires, cumulant prouesses morales et physiques, à l’instar des héros de l’antiquité comme Ulysse ou Hector. [accroche tirée d’une remarque sur l’objet d’étude] . Mais le romancier doit-il nécessairement faire de ses personnages des êtres extraordinaires ? [Introduction du sujet] Qu’attend le lecteur des personnages que le romancier lui présente ? [Problématisation] Après avoir vu que les personnages extraordinaires fascinent le lecteur, nous verrons que les personnages ordinaires suscitent aussi son intérêt. Nous nous demanderons enfin si le personnage de roman n’est pas une construction plus complexe qui échappe à la binarité ordinaire/extraordinaire. [Annonce du plan de la dissertation]

Comme tu le remarques, mon introduction est brève, concise et structurée. Elle débute par un alinéa et ne fait que 10 à 15 lignes.

À ton tour de faire pareil !

Tu dois rédiger une dissertation ? Regarde aussi :

♦ Comment analyser un sujet de dissertation ♦ Comment réussir la conclusion de ta dissertation ♦ Comment trouver un plan de dissertation ♦ Exemple de dissertation rédigée

Print Friendly, PDF & Email

Les 3 vidéos préférées des élèves :

  • La technique INCONTOURNABLE pour faire décoller tes notes en commentaire [vidéo]
  • Quel sujet choisir au bac de français ? [vidéo]
  • Comment trouver un plan de dissertation ? [vidéo]

Tu entres en Première ?

Commande ton livre 2024 en cliquant ici ⇓.

comment faire pour réussir une dissertation

Qui suis-je ?

' src=

Amélie Vioux

Je suis professeur particulier spécialisée dans la préparation du bac de français (2nde et 1re).

Sur mon site, tu trouveras des analyses, cours et conseils simples, directs, et facilement applicables pour augmenter tes notes en 2-3 semaines.

Je crée des formations en ligne sur commentairecompose.fr depuis 12 ans.

Tu peux également retrouver mes conseils dans mon livre Réussis ton bac de français 2024 aux éditions Hachette.

J'ai également publié une version de ce livre pour les séries technologiques ici.

11 commentaires

Clair, précis, agréable a lire Je n’ai rien d’autre a rajouter si ce n’est : merci !

J’aime vraiment vos exemple d’introduction et vos démarches Infiniment merci

Bonjour, je suis en 1ère et je suis dans l’apprentissage pour faire une introduction de dissertation. Je tiens aussi à vous remercier pour ce que vous faites pour nous, jeunes étudiants au lycée, c’est très aimable.

Puis-je vous demander votre avis?

Si oui, la voici.

SUJET = Alcools est-il un hymne à la modernité?

Au début du XXe siècle, la poésie se caractérise par sa variété et ses formes poétiques. C’est dans ce contexte que Guillaume Apollinaire écrit et publie un recueil poétique intitulé Alcools qui s’inscrit dans cette perspective de modernisation. Mais c’est là-dessus que nous allons nous poser la question : Alcools est-il un hymne à la modernité ? et donc Qu’est-ce qu’Alcools. Nous allons en discuter en deux temps; dans un premier temps nous allons voir que ce recueil conserve des aspects traditionnels, et puis dans un second moment nous allons étudier si Alcools renouvelle la poésie de manière moderne

Coucou Mélanie, Je ne suis pas du tout qualifiée pour t’aider puisque je ne suis qu’en 2nde, mais si je pouvais te donner mon avis, peut-être que tu pourrais faire en sorte que ta problématique en entier soit en question directe ou indirecte, par exemple « C’est donc là-dessus que nous nous demanderons si Alcools est bien un hymne à la modernité, et par conséquent ce qu’il est en tant qu’œuvre. ». Aussi, le « second moment » ne sonne pas très bien… Tu penses que ça irait si tu mettais « second temps » ? Après, on se retrouve avec un problème de répétition, donc on peut plutôt mettre « discuter en deux temps; nous verrons… en premier, puis dans un second temps nous nous demanderons… ». Ce n’est qu’un exemple et tu n’es pas obligée de le mettre s’il ne te convient pas, mais j’espère sincèrement avoir été utile !! Je te souhaite une excellente journée/soirée/matinée.

Super cool j’aimerais pouvoir faire une introduction sans problème

mdr, je partage votre avis puisque je trouve également le commentaire disconvenant d’autant plus que le personnage, nommer « emt « ,est plein de présomptions observation, dont contrairement à vous , je ne m’excuserez point si ce n’est que par la force de baïonnette !

Vos cours sont de grande qualité mais il est déplorable de me faire tutoyer à chaque phrase…

Si je puis me permettre, je vous ferais remarquer que la professeure ici présente a gentiment prise sur son temps libre afin de faire des cours en ligne disponible à tous; ce qui permet à de nombreux élèves d’améliorer leur niveau en français. Je trouve donc cela déplorable que vous vous sentiez obligé de venir briser les bijoux de famille si vous me permettez l’expression, pour une simple histoire de tutoiement.

bonjour je dois faire une dissertation, mon sujet est « selon vous vaut il mieux lire ou voir une pièce de théâtre ? » mais je ne sais pas comment commencer mon axe pourriez vous m’aider ?

Merci beaucoup ! ça aide vraiment 😀

C’est avec un grand intérêt que je vous suis . Tout est clair limpide Merci infiniment

Laisse un commentaire ! X

Merci de laisser un commentaire ! Pour des raisons pédagogiques et pour m'aider à mieux comprendre ton message, il est important de soigner la rédaction de ton commentaire. Vérifie notamment l'orthographe, la syntaxe, les accents, la ponctuation, les majuscules ! Les commentaires qui ne sont pas soignés ne sont pas publiés.

Site internet

  • Méthodologie : Réussir la dissertation de français

Réussir la dissertation de français Méthodologie

La dissertation est un travail d'argumentation et de rédaction à partir d'un sujet. Le sujet donné est en lien avec une œuvre étudiée en classe et son parcours associé.

Il faut s'appuyer sur un certain nombre de références et de connaissances approfondies sur l'œuvre au programme et sur des textes du parcours associé étudiés durant l'année. Il s'agit de développer, selon un plan construit, une réponse argumentée et structurée autour d'une problématique littéraire portant sur l'un des objets d'étude au programme. L'élève doit accorder quatre heures à cet exercice.

Il y a des critères d'évaluation à prendre en compte. La réponse est notée sur 20 points. On évalue :

  • La compréhension du sujet ;
  • L'analyse et la reformulation de la question ;
  • Les connaissances sur l'œuvre au programme ;
  • La maîtrise du parcours associé ;
  • La qualité de la rédaction ;
  • La clarté de l'argumentation ;
  • La capacité à structurer un plan précis et solide.

Analyser le sujet (20 min)

  • Regarder les références de la citation (auteur, source, date) pour la situer.
  • Lire plusieurs fois le sujet, en surligner les mots-clés et les définir.
  • Reformuler le sujet pour faire apparaître une problématique.
  • Définir le type de sujet proposé : réfuter une thèse, l'étayer ou la discuter.
  • Proposer une problématique : elle se présente sous la forme d'une question énonçant l'hypothèse contenue dans le sujet.

Cette étape se fait sur la feuille de brouillon.

Lister les arguments et les exemples (50 min)

On mobilise des arguments en s'aidant de l'œuvre étudiée toute l'année et de ses connaissances personnelles en lien avec le parcours associé :

  • Pour réfuter une thèse, il convient de faire la liste des arguments en faveur de la thèse adverse et de trouver des contre-arguments.
  • Pour étayer une thèse, il convient au contraire de la défendre et de présenter les arguments de manière développée.

On trouve un exemple précis et clair pour illustrer chaque argument, cet exemple est souvent tiré de l'oeuvre.

Organiser les arguments pour former un plan (1h10)

Le plan doit comprendre deux ou trois parties chacune composée de deux ou trois sous-parties. Chaque sous-partie comporte un argument, son exemple et le commentaire de l'exemple.

Pour discuter une thèse, on utilise en général un plan en trois parties :

  • On défend d'abord une thèse
  • Puis on la nuance
  • Enfin, on dépasse l'idée d'opposition.

Au brouillon, rédiger une introduction (15 min)

L'introduction est composée de trois parties :

  • Une accroche qui comprend une présentation de l'œuvre au programme ;
  • Une explication et une reformulation du sujet, avec présentation de la problématique ;
  • L'annonce du plan.

Au brouillon, rédiger une conclusion (10 min)

La conclusion est composée de deux parties :

  • Reprise des éléments principaux du développement ;
  • Ouverture de la réflexion vers un autre sujet.

Rédiger la dissertation en entier directement sur la copie (1h05)

Il faut prendre en compte les points suivants :

  • La structure des paragraphes : un paragraphe comprend une idée, une citation ou un exemple et un commentaire sur cet exemple.
  • Les différents paragraphes commencent par un alinéa.
  • Les différentes parties sont séparées par un saut de ligne.
  • Les parties doivent faire à peu près la même longueur.
  • À la fin de chaque partie du développement, on écrit une transition vers la partie suivante : elle fait le bilan de la partie et introduit la nouvelle idée de la partie suivante.
  • On attend un travail qui fait au moins une copie double.

On vérifie que chacun des paragraphes est bien composé de ces trois parties :

  • Citation ou exemple ;
  • Commentaire de l'exemple ou de la citation.

Se relire (10 min)

Cette étape est importante, on vérifie que la syntaxe et la grammaire sont justes. L'examinateur peut enlever des points s'il y a trop de fautes.

La dissertation pour l'écrit du bac de français

Méthode et conseils, texte officiel, analyser le sujet, rechercher les arguments et élaborer le plan, rédiger la dissertation.

haut de la page

© bacdefrancais.net - Plan du site - Toute reproduction est strictement interdite et constitue un délit

Les Sherpas, média étudiants

  • Donner des cours
  • Cours particuliers
  • Comment bien apprendre
  • Réussir ses examens et concours
  • Se motiver et s'inspirer
  • Méthode et organisation des études
  • Booster sa productivité
  • Techniques de mémorisation
  • Gérer son mental
  • Techniques de révision efficaces
  • Se préparer à l'oral
  • Portraits inspirants
  • Conseils et astuces pour la motivation
  • Matières litteraires
  • Matières scientifiques
  • Langues vivantes
  • Sociologie et Sciences politiques
  • Économie & Gestion
  • Philosophie
  • Culture générale
  • SVT - Biologie
  • Physique-chimie
  • Informatique - NSI
  • Techno – Sciences de l’ingénieur
  • Géopolitique
  • Sciences Politiques
  • SES - Économie - ESH
  • Arts plastiques
  • Classements
  • Orientation et Parcoursup
  • Diplômes & Formations
  • Écoles & Établissements
  • Alternance et stages
  • Études à l'étranger
  • Financement des études
  • Classement prépas
  • Classement écoles
  • Classement lycées
  • Classement universités
  • Classement PISA
  • Conseils d'orientation
  • Test d'orientation
  • Fiches diplômes
  • Fiches formations
  • Choisir son école
  • Fiche écoles & établissements
  • Fiches métiers
  • Fiches secteurs
  • Formations à l'étranger
  • Aides et bourses pour étudier
  • Prêts etudiants
  • Devenir indépendant
  • Prendre soin de toi
  • Loisirs et bons plans
  • Actu et Société
  • Vie associative et engagement
  • Vivre ou voyager à l'étranger
  • Argent & budget
  • Vie professionnelle
  • Permis de conduire
  • Amour et amitié
  • Psychologie
  • Cuisine étudiante
  • Bac & brevet
  • Les dates à retenir
  • Annales et corrigés
  • Plannings à télécharger
  • Modèles de lettres de motivation
  • Nos ebooks étudiants
  • Nos webinaires
  • Tests de revision
  • Tests d'orientation
  • Tests de personnalité
  • Le meilleur de Journée Nationale de Révision 2024

15 mai : Journée nationale des révisions !

Tu t’apprêtes à plonger dans tes révisions pour le bac, le brevet, les concours, ou n’importe quelle autre épreuve bien stressante ? Les Sherpas se mobilisent en lançant la Journée nationale des révisions le 15 mai !

journee-revisions

Notre newsletter 💌

Tu ne veux pas perdre une miette de nos articles et vidéos ? Inscris-toi à notre newsletter et reçois toutes nos nouveautés, deux fois par mois dans ta boîte mail !

comment faire pour réussir une dissertation

Nos cours particuliers 📚

Tu savais que les Sherpas proposent des cours de soutien scolaire adaptés à ton niveau ? Découvre-les vite !

Cours de soutien scolaire

Trouve le bon prof particulier pour réussir ! 🧑‍🏫

🧑‍🏫 Tu cherches le prof particulier idéal ?

🧑‍🏫 Je cherche un prof particulier de

  • Apprends par matière

Comment faire une bonne dissertation ? 🤔📝 [Méthode]

Partage cet article :

La dissertation est un format d’épreuve très répandu en histoire, en géographie, en géopolitique, en français ou encore en philosophie. Il s’agit de mener une réflexion de fond sur un sujet donné. Ce peut être une citation (par exemple, en philo : “Sans la musique, la vie serait une erreur”), un mot (toujours en philo : “La vérité”), deux mots liés par un connecteur logique (“Désir et réalité”), une question (“La conscience de soi est-elle une connaissance de soi ?”).

Dans cet article, on t’explique la méthode complète pour arriver à faire une bonne dissertation. Il s’agit d’une méthode globale applicable et adaptable dans toutes les matières au lycée.

Si tu sens que tu as besoin d’être accompagné, tu peux aussi suivre un cours particulier de français avec l’un de nos Sherpas !

Comment faire une analyse du sujet de dissertation ? ✨

Lecture du sujet et premières intuitions.

Un des meilleurs conseils qu’on puisse te donner dans la méthodologie de la dissertation, c’est de te fier à tes premières intuitions : écris tes premières idées directement sur ton brouillon dès que tu as lu le sujet car tu risques de les oublier par la suite, sachant qu’elles peuvent constituer des éléments fondamentaux et très pertinents de ton plan.

Ecris toutes les idées qui te passent par la tête , sans les classer. Tu feras le tri plus tard. Tous les mots, toutes les réflexions, les questions, les auteurs et les références qui te viennent à première vue doivent être aussitôt écrits sur ton brouillon.

Imaginons que tu soies devant un sujet de dissertation de français , par exemple « Le rôle du poète ». Voici les premières idées qui peuvent te venir à l’esprit sans les trier ni les classer :

  • Fonction du poète de Victor Hugo
  • Platon et le poète hors de la cité
  • Poète romantique et le « moi »
  • Rôle : fonction/responsabilités/…
  • Si le poète a des responsabilités, qui les lui confèrent ?

Distinguer le paradoxe derrière le sujet de dissertation ⚡️

Chaque sujet de dissertation, quelle que soit la matière, dissimule un problème, un paradoxe, une « tension » comme se plaisent à dire les professeurs de philosophie. Pour trouver cette tension, tu dois te poser la question suivante : « De quoi s’agit-il ? ». Si les profs ont choisi de te donner ce sujet, c’est pour une bonne raison, ce n’est pas en piochant des mots au hasard dans le dictionnaire. Quelle est cette raison ?

C’est en te posant cette question que tu vas faire un premier jet de problématique, sur laquelle va s’appuyer l’ensemble de ta dissertation. Ici, tu n’as pas encore fait de travail de fond : tu t’es juste contenté de poser un questionnement à partir de tes intuitions uniquement. C’est ensuite que vient le travail de fond et que tu vas (ou pas) modifier ou perfectionner ta problématique.

En histoire-géo, par exemple, si ton sujet et « Les Etats-Unis et la Chine », la « tension » se trouve dans la remise en cause de l’ hyperpuissance américaine et du retour de « L’Empire du Milieu », mais le constat que toutefois la Chine pourrait s’avérer être un « géant aux pieds d’argile ».

Définir les termes du sujet de la dissertation : une étape fondamentale ✨

Maintenant, tu vas devoir te pencher sur les mots-clefs du sujet en faisant abstraction des connecteurs logiques (ceux-ci sont essentiels, mais ils viendront dans ton analyse à l’étape suivante).

La définition des termes du sujet est une des étapes les plus importantes de la méthodologie de la dissertation, car c’est à partir de là que tu vas ou bien comprendre les attendus du sujet, ou bien partir en hors-sujet total.

Pour bien définir les termes du sujet, tu dois t’y prendre en adoptant plusieurs angles d’attaques successivement :

  • D’abord, tes premières intuitions comme expliqué précédemment.
  • Ensuite, les définitions que tu leur attribuerais après mûre réflexion et en prenant soin de considérer toutes les définitions possibles d’un même mot (un mot peut revêtir plusieurs sens)
  • En philo, tu peux ajouter une étape supplémentaire qui peut t’être très utile : précise tout ce que n’est pas le sujet. Par exemple, si ton sujet est « La vérité », dis-toi que la « vérité » n’est pas la réalité (mais il faudrait évoquer la notion de réalité dans ta dissertation), ni le « vrai »… Ça peut t’aider à trouver des idées d’analyse.

Délimiter le sujet de dissertation ?

En histoire-géo, il s’agit de définir les limites temporelles et spatiales du sujet et de respecter ces limites rigoureusement. Parfois, ces limites sont indiquées explicitement dans le sujet. Parfois, elles le sont de façon implicite, et c’est alors à toi de les définir.

Par exemple, si tu as comme sujet “Le Proche et le Moyen-Orient, un foyer de conflits depuis la fin de la Première Guerre mondiale”, tu dois expliciter ce que désigne le Proche et le Moyen-Orient (et même pourquoi pas analyser leurs noms, en constatant que les noms de Proche et Moyen-Orient se définissent par rapport à l’Europe) en précisant les pays qui s’y trouvent (inutile de les énumérer, tu peux te contenter de nommer ceux qui se trouvent à la “frontière” du Proche et Moyen-Orient).

Précise ce que tu considères comme étant la fin de la Première Guerre mondiale : il semble évident d’évoquer l’armistice du 11 novembre 1918, mais tu peux également aborder les accords de Sykes-Picot (1916), qui prévoie le partage du Proche-Orient à la fin de la guerre et qui est à l’origine de bien des conflits se déroulant dans cette région aujourd’hui.

En français ou en philo, il s’agit de définir très précisément les termes du sujet, comme expliqué en détails dans la partie précédente.

Logo Sherpas

La Sorbonne

Sciences Po Paris

ENS Paris-Saclay

Aix-Marseille Université

Besoin d’un prof particulier de français ? ✨

Nos Sherpas sont là pour t’aider à progresser et prendre confiance en toi !

Comment faire un plan de dissertation ? 📝

Conseils généraux pour faire un bon plan de dissertation .

Le plan est le squelette de ton argumentation. Sans squelette, ton argumentation ne tient pas debout ! Il ne faut donc pas négliger le choix de tes grandes parties et de tes sous-parties. Le contenu de ton développement, à savoir les dates / chiffres et exemples clefs, ne suffisent pas à faire une bonne dissertation. Si ton argumentation n’est pas structurée, aussi riche en exemples que soit ta copie, ta copie sera très, très fortement dévalorisée !

Il faut impérativement qu’il y a un équilibre dans ton plan : interdit par exemple de faire 4 sous-parties dans une grande partie, et 2 sous-parties dans une autre. Il faut qu’il y ait un même nombre de sous-parties dans tes grandes parties.

Pour une bonne dissertation, tu peux faire 2 ou 3 grandes parties, ni plus ni moins. Mais on te conseillera toujours de privilégier un plan à 3 parties, car un plan en 2 parties t’empêche généralement de mener ta réflexion jusqu’au bout et ne permet que très difficilement d’approfondir ton analyse.

? Quelle que soit la matière, il est très fortement conseillé de faire 3 grandes parties et 3 sous-parties dans chacune pour faire une bonne dissertation.

Fais des transitions entre tes grandes parties, montre qu’il y a une logique dans l’enchaînement de tes idées et que tu ne te contentes pas juste de mettre des arguments en vrac. N’oublie pas que ton correcteur ne connaît pas ta façon d’écrire et découvre ton analyse pour la première fois, il faut que tu lui tiennes la main tout au long de ta dissertation, d’où l’importance de tes transitions.

Montre très clairement quand tu arrives au début ou à la fin d’une grande partie, au début ou à la fin d’une sous-partie (saute plusieurs lignes entre tes grandes parties, fais des alinéas au début de chaque grande partie et de chaque sous-partie).

Maintenant que tu connais les règles générales concernant les plans de dissert’ , passons à la présentation des 3 types de plans possibles.

Faire un plan chronologique en dissertation ?

Le plan chronologique est plutôt adapté en histoire-géographie et éventuellement en géopolitique , quoiqu’il ne faille pas trop en abuser car il est souvent considéré comme la solution de la facilité par les élèves ! Le grand écueil dans les plans chronologiques, c’est de se contenter de donner une succession de dates sans aucune analyse de fond. Ça n’a aucun intérêt, sachant que le but de la dissertation est justement de te faire réfléchir sur le sujet et de résoudre un “problème”.

Voilà comment il faut procéder pour faire un bon plan chronologique : d’abord, tu vas donc devoir décomposer ton analyse en 3 périodes (= 3 grandes parties). Choisis tes périodes intelligemment, de sorte que chaque période corresponde à une idée majeure (autrement dit, ne choisis pas des dates aléatoirement au gré de tes envies !)

Un exemple : imaginons que tu aies un sujet de dissertation sur “La Guerre froide”. Tu as la possibilité de décomposer ton analyse de la façon suivante :

  • 1947-1963 : Début de la Guerre Froide (de la Doctrine Truman jusqu’à la Crise des missiles de Cuba)
  • 1963-1979 : La Détente (du téléphone rouge jusqu’à l’invasion de l’Afghanistan par les soviétiques)
  • 1979-1989 : la “Guerre Fraîche” (jusqu’à la chute du Mur de Berlin)

Ici, tu as 3 périodes majeures qui constitue chacune une thématique importante , ce qui rend ce plan-là cohérent et intéressant (à condition de bien mener ton argumentation à l’intérieur de tes sous-parties, et de ne pas rester dans la simple description de faits).

Faire un plan thématique/analytique en dissertation ?

Autre possibilité de plan de dissertation : le plan thématique (dit aussi analytique). C’est plutôt facile à réaliser si tu as de bonnes références à portée de réflexion ! Faire un plan thématique va te permettre d’englober beaucoup d’informations en lien avec ton sujet en les répartissant dans 3 thèmes majeurs.

Imaginons que tu doives faire un exposé sur les flux migratoires. Tu peux choisir de suivre un plan comme suit :

  • Les aspects politiques des flux migratoires
  • Les aspects économiques des flux migratoires
  • Les aspects sociaux des flux migratoires

En philosophie et en français, on te conseillera plutôt de faire un plan dialectique, qui permet beaucoup plus facilement de mener une réflexion de fond.

Faire un plan dialectique en dissertation ?

Le plan dialectique consiste à diviser ta dissertation en trois grandes parties parties : une thèse, une antithèse et une synthèse. On va s’appuyer sur le sujet “Est-il possible d’échapper au temps ?”, qui est un exemple de philo (le plan dialectique peut bien sûr être utilisé en histoire-géo également).

La thèse consiste à démontrer une affirmation, souvent fondée sur le sens commun. Ici, ça serait par exemple “Non, il est impossible d’échapper au temps car il est inéluctable”. Et là, tu décomposes cette affirmation en trois sous-parties qui vont t’aider à défendre cette thèse.

Ensuite, l’antithèse. Celle-ci prend le contrepied de la thèse. Elle sert à renverser le sujet : “est-ce qu’en considérant le sujet sous cet angle-ci, on ne pourrait pas dire qu’il serait possible d’échapper au temps ?”. Idem, tu décomposes ta réflexion en trois-sous parties agrémentées d’auteurs et de références.

Enfin, la synthèse. C’est la partie la plus compliquée à trouver. On la caricature souvent en la définissant comme la partie “Oui et non à la fois, ça dépend” : évite de formuler les choses comme ça, car ça a tendance à énerver les correcteurs !

Ici, il faut soit que tu apportes la résolution du sujet (mais en philo il faut que tu nuances cette résolution : aucune dissertation de philo n’apporte de solution définitive) ou que tu proposes un dépassement du sujet en adoptant un point de vue plus ouvert et en ouvrant la réflexion. Tu peux par exemple dire, à l’issue de la réflexion menée dans la thèse et l’antithèse, “Il est en réalité possible d’échapper au temps à condition que…”, ou alors “Pourquoi vouloir échapper au temps, alors qu’il n’est pas souhaitable d’y échapper ?”…

Le plan dialectique est idéal pour la philo et le français, mais aussi pour l’histoire-géo. En histoire-géo, tu peux même faire une fusion thématique/dialectique.

CentraleSupélec

Sciences Po Bordeaux

M2 en droit à Assas

4e année de médecine

Polytechnique

Tu veux cartonner au bac ? ✨

Nos profs sont là pour t’aider à progresser !

Comment faire une introduction de dissertation ? 🤩

Comme expliqué précédemment, l’introduction est fondamentale. Voici la méthode pour construire une bonne introduction :

  • Introduis ton sujet de manière élégante avec une citation/une référence pour le français et la philo, avec une citation ou une date clef pour l’histoire-géo. Si tu n’as pas d’idée, ne te force pas à mettre une citation bidon ou une référence bancale et pas très pertinente. Cette partie-la n’est pas indispensable, et il vaut mieux commencer directement par la partie suivante.
  • Définis les termes et présente ta délimitation du sujet que tu as étudiés au brouillon au début. Montre au correcteur que tu as fait un travail de fond sur l’essence du sujet.
  • Analyse du paradoxe que soulève le sujet (la “tension” évoquée plus tôt) et présentation de la problématique
  • Annonce du plan (uniquement les grandes parties)

⚠️ Attention : il est indispensable de faire de bonnes transitions entre chacune de ces parties.

Ne te contente pas de faire des blocs indépendants les uns les autres : passe élégamment de la citation à la définition des termes, qui va te permettre de dégager le paradoxe duquel va jaillir la problématique, pour enfin présenter le plan qui va répondre à la problématique.

À lire aussi

✅  On t’explique la méthode détaillée de l’introduction en philo dans cet article ?

Ponts ParisTech

Télécom Paris

Arts et Métiers ParisTech

Besoin d’aide en méthodo ?

Trouve un prof expert en méthodologie ! ✨

Comment rédiger une bonne dissertation ? ✍️

Pour bien rédiger une dissertation, voici les ingrédients secrets :

  • Un style d’écriture limpide (pas de mots barbares, pas de phrases confuses, pas de mots compliqués si tu n’es pas certain(e) de leur utilisation)
  • Des tournures de phrases élégantes (mais pas alambiquées !)
  • Des transitions fluides entre tes idées
  • Une forme claire (d’où l’importance des alinéas, des sauts de lignes entre tes grandes parties)

Privilégie les phrases courtes et utilise des connecteurs logiques. Tu peux utiliser des connecteurs comme “Tout d’abord”, “Ensuite” et “Enfin” pour tes sous-parties, mais c’est très scolaire et superficiel. Tu peux les utiliser si tu n’as pas d’autres idées, mais c’est mieux de trouver des phrases introductives plus originales.

Comme expliqué plus haut, ne te contente pas d’une simple description des faits. Essaye autant que possible de faire enchaîner tes idées intelligemment : si tu peux interchanger plusieurs phrases, c’est qu’il n’y a pas d’enchaînement logique entre elles (pas de lien de “cause à effet”), et le correcteur ne parviendra pas à discerner la profondeur de ta réflexion.

La conclusion de la dissertation ❣️

La conclusion est la partie la plus simple à rédiger : reprends les grandes étapes de ton argumentation et montre que tu as répondu à ta problématique. Il est très bien vu de finir sur une phrase d’ouverture qui ouvre la réflexion sur une thématique plus vaste.

On peut la considérer comme la partie la moins importante de ta dissertation (mais elle n’est bien évidemment pas à négliger !). En d’autres termes, c’est la partie à laquelle tu dois consacrer le moins de temps. On te conseillerait même de la rédiger directement au propre et de te réserver le temps gagné pour l’analyse du sujet et/ou pour une rédaction soignée.

On espère que cette méthode te sera utile ! Et si tu as des questions, n’hésite pas à nous les poser en commentaire ou à prendre un cours particulier de français en ligne .

Français : l’hypothèse, qu’est-ce que c’est ? ️

Ton premier cours est offert ! 🎁

4 points de plus sur ta moyenne en prenant des cours particuliers avec l’un de nos Sherpas ! 👇

profile picture

Laisse-nous un commentaire !

Des questions ? Des bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures ! 🎉

Laisser un commentaire Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire *

Enregistrer mon nom, mon e-mail et mon site dans le navigateur pour mon prochain commentaire.

Comment faire une bonne dissertation ? (toutes matières) ️

Découvre nos ebooks

comment faire pour réussir une dissertation

Avoir confiance en soi, réussir le bac, trouver son stage, gagner en productivité… À chaque problème son guide pour progresser et devenir la meilleure version de toi-même ! 💪

à notre newsletter

Découvre la journée nationale des révisions !

Tu t’apprêtes à plonger dans tes révisions pour le bac, les concours, ou n’importe quelle autre épreuve bien stressante et tu te rends compte que tu ne sais pas comment réviser efficacement ?

Pas de panique ! Les Sherpas se mobilisent avec  la Journée Nationale des révisions , le 15 mai !

🎉 Prépare-toi à apprendre à réviser autrement avec Les Sherpas, avec des contenus exclusifs et plein d’autres surprises !

Prêt pour une journée remplie d'astuces pour rendre tes révisions plus plaisantes ?

Découvre la journée nationale des révisions !

Prêt à rendre les révisions plus plaisantes ?

  • EXPLORER À propos de wikiHow Tableau de bord communautaire Au hasard Catégories

Connectez-vous

  • Parcourez les catégories
  • En savoir plus au sujet de wikiHow
  • Connexion/Inscription
  • Communication et Éducation
  • Rédaction et composition de textes

Comment préparer une épreuve de dissertation

Cet article a été coécrit par Michelle Golden, PhD . Michelle Golden est professeure d'anglais à Athènes, en Géorgie. Elle a obtenu un master en formation des enseignants en arts du langage en 2008 et son doctorat en anglais à l'université d'État de Géorgie d'Atlanta en 2015. Cet article a été consulté 8 684 fois.

Vous vous demandez peut-être pourquoi l'épreuve de dissertation est autant redoutée par les étudiants. Tout compte fait, que vous l'aimiez ou pas, vous serez obligé à un moment ou à un autre de votre cursus scolaire d'affronter une épreuve entièrement composée de dissertation. Heureusement, avec un peu de préparation et de pratique, vous pouvez transformer n'importe quelle peur qui vous anime avant un examen en un regain de confiance, ce qui vous permettra d'aborder avec succès n'importe quelle épreuve de dissertation.

Bien se préparer en classe

Step 1 Assistez aux cours.

  • Participez activement au cours. Il est important de trouver une méthode qui vous convient le mieux, que ce soit en posant des questions de réflexion ou en faisant des commentaires  [2] X Source de recherche . Participer activement revient à ce que vous vous impliquiez d'une certaine manière en classe. Ainsi, même si vous ne vous sentez pas à l'aise de parler devant vos camarades, essayez de poser souvent des questions.
  • Libérez-vous des distractions. Rangez votre téléphone portable et tâchez de bien prendre des notes. Ce n'est pas non plus le bon moment pour faire les exercices d'un autre cours ou discuter avec des amis sur Facebook.

Step 2 Prenez des notes...

  • Ayez toujours un cahier de notes en main. Il peut s'avérer efficace d'utiliser un cahier de notes par matière ou par cours ou des flashcards , de sorte à ne pas vous perdre pendant vos moments d'études.
  • Assurez-vous de dater vos prises de notes afin que vous puissiez vite retrouver les parties du cours que doit couvrir votre examen.
  • Si vous avez du mal à prendre des notes, demandez à votre professeur si vous pouvez enregistrer le cours. Vous pouvez ainsi réécouter les enregistrements pour réécrire le contenu d'un chapitre à votre propre rythme ou revoir n'importe quelle partie du cours. Cela peut s'avérer très utile pour l'examen.

Step 3 Faites de la lecture.

  • Prenez des notes quand vous lisez vos livres et préparez des questions pour le cours.
  • Respectez les délais prévus pour les devoirs de lectures. De façon générale, ces lectures sont réparties de manière à vous faciliter l'assimilation d'une matière donnée. Cependant, si vous n'êtes pas en mesure de suivre le rythme des lectures, discutez-en avec votre professeur pour qu'il vous établisse un programme qui correspond mieux à vos besoins particuliers. Par exemple, s'il y a des livres à lire avant un jour donné, vous pouvez les fractionner de façon à lire des portions chaque jour.

Passer en revue ses documents

Step 1 Rassemblez vos différentes notes.

  • En plus de disposer une fiche de note par matière, il serait utile d'avoir aussi un classeur ou un dossier par discipline et qui vous aidera à rassembler toutes vos fiches.
  • Devenez de plus en plus organisé en classant chaque fiche en fonction des épreuves. Ne jetez pas vos anciennes fiches ou vos anciens supports de cours. Cela pourrait vous servir pour les examens de fin de semestre ou de fin d'année. Arrangez plutôt vos documents comme s'ils étaient des chapitres, avec le premier examen représentant le premier chapitre et ainsi de suite.

Step 2 Trouvez un endroit calme pour étudier.

  • Limitez les appels téléphoniques et toute autre distraction comme les messages. Il peut s'avérer utile de mettre votre portable ou d'autres appareils en mode silencieux pendant que vous étudiez.
  • La télévision doit être tout le temps éteinte quand vous vous préparez pour un examen.
  • Si vous voulez écouter de la musique, assurez-vous qu'elle soit relaxante. Aussi, maintenez le volume bas. Autrement, la musique peut facilement devenir une distraction.

Step 3 Relisez vos supports de cours.

  • Prenez l'habitude de relire vos supports après chaque cours. Cela va vous aider à soulager l'angoisse due aux examens, étant donné que vous n'aurez pas trop de choses à réviser et vous serez en mesure de clarifier toutes questions qui surviendraient avant le jour J.
  • Il ne sert à rien de travailler sans répit sur une matière. De nombreuses études ont montré qu'espacer les séances d'apprentissage est plus efficace que le fait de bucher  [4] X Source de recherche . Ce qui est grave, c'est que cette manière de procéder ne fait qu'augmenter le sentiment de désespoir, ce qui conduit généralement à la panique et ensuite à l'angoisse.

Step 4 Rédigez un plan...

  • Élaborer un plan vous sera aussi utile au moment de préparer les réponses à la dissertation, de sorte à vous entrainer un peu en commençant avec vos supports de cours.

S'exercer à l'avance

Step 1 Comprenez la structure d'une dissertation.

  • N'attendez pas la veille pour aborder cette étape. Au fur et à mesure que vous étudiez et organisez votre cours, faites ressortir les questions potentielles. Vous pourrez ainsi les consulter et les relire en cas de besoin.
  • Certains enseignants spécifient un nombre de mots donné pour les dissertations. Cependant, ne vous focalisez pas uniquement sur le nombre de mots. Écrivez ce que vous pouvez et cherchez des illustrations pour étayer vos réponses sans dépasser le nombre de mots fixé.

Step 3 Reconnaissez les différents types de questions.

  • L'identification : identifiez avant tout les réponses courtes et directes.
  • L'explication : vous êtes tenu de donner des réponses plus détaillées.
  • La comparaison : vous devez rechercher des similarités.
  • L'argumentation : vous pouvez le faire selon votre propre point de vue.

Step 4 Relisez vos réponses.

  • C'est l'occasion pour relire votre travail et rechercher toutes erreurs grammaticales.
  • Faites aussi lire votre dissertation à un ami, un parent ou un camarade. Il est souvent utile d'avoir un avis objectif sur votre travail et de recevoir les commentaires.
  • Pour les évaluations où il vous est permis d'avoir vos documents, étudiez à fond de toute façon. Cela va vous préparer pour d'autres examens et d'autres évaluations où vous ne serez pas autorisé à utiliser les documents. De plus, cela vous aidera à finir facilement et plus rapidement l'épreuve parce que vous n'auriez pas besoin de fouiller dans votre livre ou dans vos notes.
  • Soyez positif. Si vous êtes négatif et pensez que vous n'allez pas réussir, il est probable que vous fassiez ce que vous avez à l'esprit.
  • Exercez-vous à écrire. Assurez-vous que vous pouvez écrire assez bien afin que vous puissiez exprimer clairement vos idées.
  • Organisez vos notes et rangez bien votre salle d'études. Maintenir l'ordre dans tout rendra moins stressantes vos études et vous évitera d'être dérangé par quoi que ce soit.
  • Incorporez les études dans votre emploi du temps journalier. Il est plus facile de parcourir quotidiennement vos notes que de tout bucher à la veille.
  • Ne révisez pas la veille si vous pouvez l'éviter. Cela ne fera qu'engendrer du stress et ne vous aide pas dans la plupart des cas.
  • Formez un groupe d'études. Étudier avec des amis peut être vraiment utile.
  • Ne copiez pas les notes des amis ou des livres de cours. Utilisez vos propres mots pour vous assurer de comprendre vos propres notes et faciliter la lecture plus tard.
  • Ne faites jamais de plagiat. Vous pourrez vous faire prendre et vous risquez de causer des ennuis. Il est mieux de mal faire que d'être sanctionné pour plagiat.

wikiHows en relation

répondre à un sujet de rédaction

  • ↑ http://collegesofdistinction.com/resource/participate-in-class-important/#
  • ↑ http://writingcenter.unc.edu/handouts/essay-exams/
  • ↑ http://www.bbc.com/future/story/20140917-the-worst-way-to-learn

À propos de ce wikiHow

Michelle Golden, PhD

Cet article vous a-t-il été utile ?

Articles en relation.

répondre à un sujet de rédaction

Abonnez-vous à la newsletter gratuite de wikiHow !

Des tutoriels utiles dans votre boitier de réception chaque semaine.

Articles tendance

Comment faire et lire une purification aux œufs

Vidéos tendance

nager

  • À propos de wikiHow
  • Contactez nous
  • Plan du site
  • Termes et conditions
  • Politique de confidentialité
  • Do Not Sell or Share My Info
  • Not Selling Info

Suivez-nous

Abonnez-vous pour recevoir la

newsletter de wikiHow!

Consulter le journal

Bac 2017 : conseils pour faire une dissertation

Proposée par Sciences-Po et OpenClassrooms, cette fiche méthodologique, première d’une série de huit, détaille en vidéo et textes les règles à connaître pour réussir une dissertation.

Temps de Lecture 17 min.

  • Ajouter à vos sélections Ajouter à vos sélections
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Messenger
  • Partager sur Facebook
  • Envoyer par e-mail
  • Partager sur Linkedin
  • Copier le lien

Cette fiche méthodologique est proposée par Sciences-Po , associé à OpenClassrooms , pour accompagner les lycéens vers le bac et les études supérieures. Nous republions progressivement sur Le Monde.fr/campus les huit fiches e-methodo conçues par des enseignants de lycée et de Sciences Po : rédiger une dissertation, un commentaire de texte, prendre des notes, lire une carte, faire une recherche sur Internet, organiser son temps durant un examen ou concours...

Dissertation from OpenClassrooms on Vimeo .

La dissertation est l’exercice phare de l’enseignement des sciences humaines en France. C’est une sorte de test de compréhension du cours , qui va mettre aussi à l’épreuve votre capacité de réflexion, votre capacité à argumenter et votre culture générale. C’est surtout un exercice très codifié , dont il faut respecter les règles si vous voulez le réussir. Connaître vos leçons ou réfléchir vite ne suffira pas !

Le but de la dissertation est de vous inciter à structurer une réflexion cohérente, écrite et argumentée qui réponde à une problématique, en fonction de règles prédéfinies .

Structurer => car il faut suivre un découpage clair et progressif

Cohérente => car il faut que toutes les parties répondent à la problématique.

Écrite => car c’est en écrivant que l’on apprend à écrire, que ce soit sur le plan stylistique, argumentatif, orthographique.

Argumentée => car chaque idée doit être développée, appuyée par un exemple, prouvée par la démonstration, pour convaincre le lecteur.

Problématique => car il faut dégager un angle à partir du sujet donné.

Règles prédéfinies => car c’est un exercice académique, et pour que tout le monde soit évaluable sur les mêmes critères, il faut que tout le monde les respecte. En sport, on ne pourrait pas noter un participant qui jouerait au foot au milieu d’un tournoi de basket. Ici, c’est identique, il faut suivre les règles sous-entendues par le terme de “dissertation”.

Nous allons donc voir tous ces aspects incontournables de la dissertation en suivant la chronologie d’une épreuve.

Organisez-vous

Vous vous asseyez dans la salle d’examen pour réaliser votre dissertation. D’abord, organisez-vous ! Réfléchissez au temps que vous avez pour la faire, et fixez-vous une répartition du temps, que vous noterez tout de suite au brouillon. C’est la meilleure façon pour ne pas vous laisser déborder.

Pour l’épreuve d’entrée à Sciences Po, vous devez faire votre composition en 2h30 environ. Rendez-vous prochainement sur la fiche « Organiser son travail lors d’une épreuve limitée dans le temps » pour plus de renseignements.

En 4 heures

Pour une épreuve de 4 heures et un plan en 3 parties, il vous faudra consacrer environ...

1h35 : brouillon

10 minutes pour le choix du sujet

15 minutes pour décortiquer le sujet et problématiser

20 minutes pour poser les idées en vrac

30 minutes pour concevoir le plan et ajouter les exemples

15 minutes pour rédiger l’introduction au brouillon

5 min pour rédiger la conclusion provisoire au brouillon

2h15 : rédaction

5 minutes pour recopier l’introduction

40 minutes par partie

10 minutes pour la conclusion

10 minutes : relecture

Pour une épreuve de 5 heures et un plan en 3 parties, il vous faudra consacrer environ...

1h45 : brouillon

25 minutes pour poser les idées en vrac

35 minutes pour concevoir le plan et ajouter les exemples

3h : rédaction

55 minutes par partie

15 minutes : relecture

Décryptez le sujet

Comment décrypter ?

Maintenant que vous savez le temps vous allez consacrer à chaque étape de l’épreuve, il faut s’attaquer au sujet. Un sujet, cela peut être plein de choses : une question, une citation, une affirmation… L’important est de le disséquer pour comprendre les enjeux sous-entendus par ce sujet et d’en tirer une tension, une question , à laquelle votre dissertation répondra.

Pour savoir comment problématiser votre sujet, nous publierons bientôt une fiche consacrée à cette question.

Pourquoi décrypter ?

Ce qu’il faut absolument retenir, c’est qu’une problématique est un angle d’attaque, une façon particulière d’aborder un sujet. Et c’est elle qui vous permettra de prioriser les idées qui vous viennent, de les organiser pour y répondre. Le sujet n’est pas une problématique et une problématique n’est pas un sujet.

Un sujet est une formulation générale, qui autorise plusieurs problématiques, et qui ne souligne pas forcément un problème particulier. Exemples :

Gains de productivité et croissance économique

Les partis ouvriers allemands de 1875 à 1933

Qu’est-ce que l’art ?...

Si vous traitez ces sujets sans les problématiser, vous allez probablement transformer votre dissertation en catalogue, dans laquelle vous présenterez par exemple tous les partis ouvriers allemands ou toutes les formes d’art qui existent. Mais ce n’est pas du tout ce qu’on vous demande !

La problématique entre alors en jeu : à partir d’un sujet, quelle question particulière pouvez-vous vous poser pour éclairer le thème proposé ?

Pour le sujet d’économie “Gains de productivité et croissance économique” , il faut s’interroger sur la relation entre les deux notions, pour en tirer une question, comme “Comment la productivité stimule-t-elle la croissance et comment la croissance encourage-t-elle la productivité ?” Ou encore “Quels sont les effets positifs et les effets négatifs de la productivité sur la croissance ?” .

Pour le sujet d’histoire “Les partis ouvriers allemands de 1875 à 1933” , il faut essayer de comprendre la tension qui rend ce sujet intéressant. On peut la formuler en se questionnant sur le rapport des partis avec les syndicats : “Comment s’articulent les partis et les syndicats allemands ?” Ou en se focalisant sur la tension idéologique : “ Qu’est-ce qui oppose les réformistes des révolutionnaires ?” Ou encore sur la capacité du mouvement ouvrier à se rassembler durant cette période : “Comment le mouvement ouvrier est-il passé de l’unité à la division ?” .

Pour le sujet de philosophie, “Qu’est-ce que l’art ?” , la question est bien évidemment trop vaste et trop générale pour être une problématique. Il faut donc orienter le traitement que vous allez faire du sujet en vous demandant “Comment l’art se distingue-t-il de l’artisanat ?” , ce qui vous fera réfléchir sur l’aspect transcendant, symbolique de l’art, ou en vous interrogeant par exemple sur les rapports entre l’art et le beau “L’art n’est-il que l’expression du beau ?” .

Structurez votre plan

Comment faire concrètement ?

Vous avez bien disséqué le sujet ? Vous en avez tiré une problématique ? Maintenant, posez vos idées en vrac , au brouillon. Notez tout ce qui vous passe par la tête, qui semble relié à la problématique, essayez de mobiliser vos connaissances de cours qui pourraient vous servir, pensez à des exemples qui vous semblent parlant.

Vous pouvez par exemple prendre une feuille à l’horizontale et tracer 3 colonnes : celle de gauche vous permettra de mettre toutes vos idées, puis dans celle du milieu vous classerez vos idées en 2, 3 ou 4 parties, et en face de chaque idée, dans la dernière colonne, vous ferez figurer 1 ou 2 exemples étayant chaque idée. Sinon, vous pouvez aussi prendre une ou plusieurs feuilles pour poser vos idées (n’utilisez que les rectos, pour ne rien oublier), puis tout reclasser et enrichir d’exemples sur une autre. À vous de voir !

Comment construire les différentes parties ?

Pour rassembler vos idées en 2 à 4 grandes parties, il faut absolument garder en tête que chacune à sa façon doit répondre à la problématique , et si possible en allant du plus évident au plus complexe, du plus descriptif au plus analytique, du détail au général.

Dans le cadre d’un plan dialectique (thèse, antithèse, synthèse) en 3 parties, la progression est assez classique. La première partie doit expliquer le plus évident, ce à quoi l’on pense dès la lecture de la problématique, c’est la “première couche” de votre réflexion. La deuxième partie apporte un tournant, un éclairage, ou une contradiction. La troisième partie, elle, dépasse les autres pour dégager les enjeux plus vastes, ou résoudre la contradiction apparente entre les deux premières parties…

Sujet de Philosophie : « Suis-je responsable de ce dont je n’ai pas conscience ? » Problématique : En quoi la notion d’inconscient pourrait-elle me dédouanner de mes action ?

1. La question de la volonté de ce dont je n’ai pas conscience n’a pas de sens : 1.1 philosophie de la volonté infinie : importance de la conscience pour la conduite, et infinité de l’inconscient 1.2 doctrine freudienne : importance de l’inconscient

2. Je ne suis pas responsable de mes mobiles inconscients, mais je suis responsable de mes actes : 2.1 la moralité se constitue contre les inclinations 2.2 responsabilité, devoir et prise de conscience

3. Être responsable consiste aussi à reconnaître en moi ce qui échappe à ma conscience et à l’emprise de ma volonté : 3.1 la responsabilité exige que nous comprenions en nous l’homme de désir 3.2 la responsabilité, qui n’est pas culpabilité, se définit par la relation à l’autre

On peut penser à d’autres types de plan, comme le plan analytique (description, causes, conséquences), thématique (différents aspects d’une même question), comparatif (examiner deux notions puis dépasser leur clivage)...

Certains plans sont plus appropriés lorsque l’intitulé du sujet est introduit par certains verbes . Exemple : analytique avec « décrire », thématique avec « à quoi sert », dialectique avec « faut-il », etc.

On peut bien sûr combiner deux natures de plan dans les parties et sous-parties. En histoire, par exemple, il arrive souvent que les grandes parties soient définies chronologiquement mais qu’à l’intérieur de ces parties, on répartisse les arguments de façon thématique.

Votre plan de dissertation va aussi dépendre de la discipline : vous ne ferez pas le même type de plan en histoire, en lettres, en économie… En SES, on conseille souvent un plan en 2 parties, en histoire et en philosophie, 3 parties, en lettres, 3 ou 4. il faut structurer le devoir selon une logique de progression , qui va toujours du moins important au plus important .

Sujet de Sociologie : « Le travail, facteur d’intégration sociale ? » Problématique : En quoi le travail peut-il apporter un bien-être en donnant un réseau social ?

I. Le travail est un facteur important d’intégration : A) l’emploi accorde une place, une identité et une utilité sociales B) l’arrêt du travail fragilise le lien et peut créer une marginalisation

II Le travail n’est pas toujours intégrateur et l’intégration est assurée aussi par d’autres biais : A) certains employés sont isolés et communiquent peu avec autrui B) la famille, l’amitié et les relations de loisirs

Rédigez l’introduction et la conclusion

Maintenant que votre plan est structuré et détaillé, il faut vous lancer. Et commencer à rédiger, d’abord l’introduction et la conclusion, au brouillon.

L’introduction

L’introduction, c’est la porte d’entrée de votre copie, il faut la soigner ! Sa construction est toujours la même.

Pour le sujet « En quoi l’État-providence assure-t-il la cohésion sociale ? », on aura une introduction structurée comme suit :

L’accroche (appelée aussi amorce), élément contextuel qui permet d’attirer l’attention du lecteur. La mise en marge de la société d’individus et le repli de communautés sur elles-mêmes sont toujours une menace pour toute société.

Présentation du sujet , éventuellement en le reformulant. Celle-ci a besoin de paix et de partager des valeurs et des activités sociales communes : c’est la cohésion sociale. En quoi l’État-providence joue-t-il un rôle dans cette cohésion ?

Choix de la problématique et mention des enjeux . Comment les pouvoirs publics peuvent-ils assurer cette harmonie ? Par quels mécanismes économiques et sociaux et avec quels moyens interviennent-ils ? À quelles limites se heurtent-ils ? S’interroger sur le rôle de cohésion sociale de l’État-providence donnera l’occasion d’analyser l’intérêt et les modalités de l’interventionnisme face aux conduites déviantes et à la fragilisation du lien social.

Présentation des grandes parties du plan (sans mentionner partie 1, partie 2 etc, cela doit sembler fluide). Vous avez plusieurs possibilités de formulation. Exemple 1 : Après avoir mis en valeur comment l’État-providence a notamment pour mission d’aider la population à satisfaire certains besoins, nous montrerons de quelles façons il essaye de maintenir la cohésion de la société. Exemple 2 : Si l’État-providence a notamment pour mission d’aider la population à satisfaire certains besoins, il dispose de moyens multiples pour essayer de maintenir la cohésion de la société. Exemple 3 : Comment l’État-providence aide-t-il la population à satisfaire certains besoins ? De quelles façons essaie-t-il de maintenir la cohésion de la société ?

La conclusion

Il ne faut pas oublier de la rédiger au brouillon juste après l’introduction, cela vous sera bien utile lorsque vous paniquerez à la fin de l’épreuve ! Vous devez la soigner, car c’est la dernière impression que vous laisserez au correcteur. Elle est composée de deux parties :

Le bilan , qui récapitule les résultats de chaque partie. Ne repartez pas dans des exemples, vous devez résumer à grands traits le cheminement de votre pensée en montrant que vous avez répondu à votre problématique.

L’ouverture, pour élever la réflexion. Vous devrez ouvrir le débat de façon pertinente, c’est-à-dire que vous pouvez relier votre sujet à une autre problématique, à des considérations actuelles, à une thématique plus large. Mais il faut que cette ouverture ait un sens, si vous manquez d’inspiration, cela pourrait vous pénaliser, il vaut mieux ne rien mettre plutôt que de faire une ouverture “bateau”.

Pour le sujet “La baisse du coût du travail est-elle la solution au chômage français ?” problématisé comme cela : “Dans quelle mesure agir sur le coût du travail pourrait servir positivement la réduction du chômage et, est-ce véritablement la seule action à privilégier ?”, on pourrait avoir la conclusion suivante :

1. Le bilan Au-delà des partis pris, il semble difficile de trancher sur la supériorité de telle ou telle mesure. Toutefois, on ne peut ignorer les décisions de politique économique retenues par la présidence Hollande surtout depuis 2013. Elles semblent corroborer l’hypothèse qu’en agissant à la baisse sur le coût du travail, cela devrait permettre de restaurer les marges des entreprises, leur compétitivité prix tout en les rendant plus concurrentielles sur les marchés internationaux. Cette politique devrait alors pouvoir se traduire positivement en termes d’emplois comme le confirment les théoriciens de l’offre en général. Cependant, agir de la sorte risque de s’effectuer au détriment des ménages, de la demande de consommation tout en hypothéquant les attendus d’une politique de réduction du coût salarial.

2. L’ouverture Il importe donc de parvenir au meilleur compromis dans un contexte financier étroit et marqué par un certain rejet de l’opinion publique à l’égard de la politique gouvernementale… On peut toutefois, à la veille des élections européennes, s’interroger sur la capacité de la France, seule, à réduire sensiblement le chômage. La réponse ne se situe-t-elle pas davantage à l’échelle européenne ?

Entrez dans le vif du sujet

Vous avez cerné votre sujet en rédigeant votre introduction, vous savez là où vous voulez en venir car vous avez rédigé une première version de votre conclusion. Maintenant, il faut dérouler votre développement ! Recopiez votre introduction, puis lancez-vous, en suivant votre plan détaillé.

Construire vos parties

Entre les différents morceaux de la dissertation, il faut “huiler les rouages” en utilisant des connecteurs logiques et des transitions , pour fluidifier la lecture et dérouler le raisonnement de façon logique. Vous pouvez les noter au brouillon sur votre plan détaillé si cela vous aide.

Les transitions servent à faire passer d’une partie à une autre, d’un paragraphe à un autre, d’une idée à une autre. Il suffit alors de rappeler l’idée précédente en la résumant au plus important, et d’annoncer celle qui arrive en faisant un lien logique .

Les connecteurs logiques servent de transition à l’intérieur même des paragraphes , et permettent de mettre en lumière des rapports logiques : de cause à effet, d’opposition, de nuance, de juxtaposition...

Exemples : ainsi, en effet, dans la mesure où, c’est-à-dire, comme le souligne, également, par conséquent, malgré, toutefois, certes, en définitive, c’est pourquoi...

Pour le sujet “La baisse du coût du travail est-elle la solution au chômage français ?” problématisé comme cela : “Dans quelle mesure agir sur le coût du travail pourrait servir positivement la réduction du chômage et, est-ce véritablement la seule action à privilégier ?” et avec le plan suivant :

1. La baisse du coût du travail semble être une solution efficace au chômage 1.1 Un constat empirique 1.2 Une approche validée théoriquement 2. Cet objectif est une solution à relativiser 2.1 Un constat global 2.2 D’autres pistes envisageables

Pour faire la transition entre les deux sous-parties de la partie 1, on pourrait imaginer la phrase suivante :

C’est un constat qui est fait à un temps T et qui nous apporte un argument en faveur de la baisse du coût du travail pour réduire le chômage. On pourrait opposer le fait que c’est un constat ancré dans une temps et un lieu précis, et probablement pas généralisable. Mais, il s’avère que c’est une approche qui a été validée théoriquement !

Les parties devront s’enchaîner naturellement grâce aux transitions et connecteurs logiques. Chaque partie se construit toujours comme suit :

Introduction de partie

3 ou 4 paragraphes argumentés

Conclusion de partie

Il faut toujours introduire votre thématique globale, l’étayer par des idées argumentées qui sont elles-mêmes soutenues par des exemples, et récapituler les conclusions auxquelles vous êtes arrivé en suivant votre raisonnement.

Construire un paragraphe

Les parties sont donc composées de paragraphes argumentatifs, et ils doivent suivre la structure suivante :

Introduction / annonce de l’idée

Développement de l’idée

Illustration de l’idée

Déduction / conclusion

L’annonce de l’idée doit se faire à l’aide d’un connecteur logique pour créer le lien à partir de l’idée précédente. Vous devez énoncer l’idée générale de façon précise, en une ou deux phrase.

Puis, vous développerez votre argument , en donnant les détails nécessaires. Il faut montrer pourquoi cette idée est pertinente, apporter des précisions, la caractériser.

Pour étayer cette idée , il vous faudra donner au moins un exemple concret, qui vous permet de rendre votre idée crédible en la donnant à voir concrètement au lecteur. Vous pouvez aussi mentionner un exemple qui permettrait de nuancer l’idée ou de montrer ses limites. Mais dans ce cas il faut bien le préciser, sinon on pourrait vous reprocher de mal choisir vos exemples.

Puis vous devez tirer une synthèse de cette argumentation, qui confirme votre idée énoncée au début et qui la rend plus forte. Il ne faut pas que ce soit une simple répétition de l’annonce de l’idée, sinon l’argumentation n’avance pas et on tourne en rond. Il est bon de relier l’argument à la problématique à ce moment-là.

Une dissertation est avant tout une démonstration d’idée, ne l’oubliez pas ! Et il faut rentrer dans ces “cases” pour réellement répondre à l’exercice, n’essayez pas de faire original sur le plan de la méthode, cela ne paie jamais.

Bons conseils

Au-delà du fond de vos idées, que vous devez acquérir en travaillant, et de cette structure fixe, qu’il faut absolument respecter, d’autres éléments sont pris en compte par le correcteur. Gardez-les en tête !

Sur la forme :

Rendez un devoir propre . C’est tout bête, mais une copie sale, avec des tâches et une graphie illisible récoltera rarement une très bonne note.

Aérez votre devoir ! La disposition de votre texte donne des indications sur la structure de votre argumentation . Il faut sauter 2 lignes entre l’introduction et la première partie, la deuxième et la troisième, et entre la troisième et la conclusion. Il faut sauter une ligne entre les sous-parties, commencer toutes vos sous-parties ainsi que l’introduction et la conclusion par un alinéa . Enfin, il faut aller à la ligne dès que vous changez d’“étape” à l’intérieur d’un paragraphe (dans l’introduction, entre l’amorce et l’annonce du sujet, l’annonce du sujet et la problématique, la problématique et le plan ; dans les parties, entre l’annonce de l’idée et le développement, etc.).

Mais il ne faut pas mettre de plan apparent , ne faites pas pas figurer dans votre copie les 1, 1.1 et autres. Gardez cela pour le brouillon.

N’oubliez pas la ponctuation , mettez des virgules, faites des phrases courtes, sinon votre correcteur va s’asphyxier !

Banissez les phrases alambiquées, allez au plus clair.

Faites attention à votre orthographe et votre syntaxe , un écrit truffé de fautes ne pourra pas être bien noté.

Restez dans un registre de langue soutenu , évitez toute familiarité et utilisez le vocabulaire adéquat .

Sur le fond :

Ne dites pas « Je » , vous ne devez pas vous impliquer personnellement en tant qu’individu, même si c’est votre pensée que vous exposez.

La dissertation n’est pas un exercice de style, vous devez rester démonstratif et objectif autant que possible.

Ne paraphrasez pas ni le sujet, ni les documents à votre disposition. Il s’agit ici d’expliquer, d’analyser, de démontrer.

Il faut bien délimiter votre propos , ne partez pas dans tous les sens et ne faites pas de discours trop général.

Soyez précis : si vous citez, ce n’est pas de façon approximative, si vous parlez d’éléments quantitatifs, citez des chiffres, si vous évoquez une période, donnez des dates.

Et enfin, relisez-vous ! Gardez toujours un peu de temps à la fin pour vous relire, cela vous évitera de ne pas finir votre devoir et vous pourrez corriger de potentielles erreurs de raisonnement et fautes d’orthographe.

La dissertation est un exercice difficile car il est très codé, et il faut respecter ces codes tout en réinvestissant vos connaissances dans cette structure classique. Mais c’est comme ça que vous apprendrez à construire une argumentation, un raisonnement logique, ce qui vous sera toujours très utile ensuite !

Vous avez peur d’oublier les étapes lorsque vous rédigerez ? Téléchargez cette grille , qui résume la structure-type d’une dissertation en 3 parties, 3 sous-parties.

Exemple corrigé à télécharger

Téléchargez le corrigé-type du sujet “Les inégalités ont-elles disparu des démocraties occidentales ?”.

Voir les contributions

Le Monde Mémorable

Le génie Chaplin

Le génie Chaplin

Personnalités, événements historiques, société… Testez votre culture générale

 La fabrique de la loi

La fabrique de la loi

Boostez votre mémoire en 10 minutes par jour

Offrir Mémorable

Offrir Mémorable

Un cadeau ludique, intelligent et utile chaque jour

Culture générale

Culture générale

Approfondissez vos savoirs grâce à la richesse éditoriale du Monde

Mémorisation

Mémorisation

Ancrez durablement vos acquis grâce aux révisions

Le Monde Mémorable

Découvrez nos offres d’abonnements

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

Comment ne plus voir ce message ?

En cliquant sur «  Continuer à lire ici  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

Y a-t-il d’autres limites ?

Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

Vous ignorez qui est l’autre personne ?

Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe .

Lecture restreinte

Votre abonnement n’autorise pas la lecture de cet article

Pour plus d’informations, merci de contacter notre service commercial.

toutCOMMENT

Comment faire une dissertation

Juliette Caprais

La rédaction de dissertations consiste à développer une opinion sur un sujet . Voyons ici Comment faire une dissertation étape par étape.

Étapes à suivre:

En premier lieu, vous devez savoir clairement quels thèmes vous aborderez dans votre essai . Que voulez-vous expliquer et quelles opinions ou perspectives voulez-vous analyser ?

Commencez par une courte introduction . Ce sera le premier paragraphe de votre dissertation. Expliquez-y quel thème vous allez aborder et quelles positions vous allez confronter dans votre texte.

Ensuite vous devrez décrire le premier point de vue que vous allez traiter. Effectuez un exposé détaillé de ses caractéristiques, son histoire, ses conséquences et tout le développement que vous pensez nécessaire.

Continuez votre dissertation en exposant les caractéristiques du deuxième point de vue sur le sujet de votre thème de dissertation. Approfondissez autant que pour le premier.

Rédigez un dernier paragraphe de conclusion dans lequel vous confrontez les deux positions. Faites-les s'affronter pour que le lecteur s'implique.

Enfin, apportez votre évaluation personnelle . Vous devez exposer quel point de vue vous soutenez et pourquoi vous le préférez à l'autre. Présentez vos arguments en prenant en compte tout votre exposé antérieur.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Comment faire une dissertation , nous vous recommandons de consulter la catégorie Études universitaires .

  • Soyez cohérent dans l'enchainement de vos idées.
  • Les dissertations sont toujours subjectives, de sorte que vous devez exprimer clairement le point de vue qui vous a le plus convaincu.

comment faire pour réussir une dissertation

logo digischool

  • Inscription Connexion Devenir Premium
  • Méthodologie et outils

MÉTHODO : comment bien rédiger sa dissertation de philosophie ?

  • Publié le 31 mars 2020
  • Mis à jour le 16 juin 2021

comment faire pour réussir une dissertation

T’entraîner à la rédaction de sujets est la clé ! Une bonne préparation te permettra de réussir et de peut-être t’assurer une bonne note à la dissertation et décrocher une mention au bac de philosophie.

Il y a 3 étapes à prendre en compte dans la construction de ta dissertation de philosophie, si tu les appliques tu auras toutes les cartes en main pour faire une bonne disserte.

1. Quelle méthode choisir ? Quelle architecture de dissertation est la meilleure ?

Les méthodes de dissertation sont variées. Entre ce que t’a dit ton prof, ce que tu as vu sur le net, ce que tu as lu dans ton manuel, etc., il y a souvent de quoi se perdre ! Voici quelques conseils pour choisir entre toutes ces sources.

4 éléments universels et essentiels à la dissertation, quelle que soit la méthode choisie.

D’abord, il faut se rappeler que, si les méthodes sont différentes, il y a 4 éléments qui sont universels et essentiels à la dissertation, quelle que soit la méthode choisie :

  • Une problématique ;
  • Une réponse personnelle et argumentée à cette problématique ;
  • La définition détaillée et approfondie des termes du sujet ;
  • Un plan en trois temps.

Dans tous les cas, choisis la méthode avec laquelle tu te sens à l’aise et n’en change pas. Attention, la méthode que tu choisiras doit obligatoirement proposer un plan en trois parties, les correcteurs sont assez sévères sur ce point.

Je te donne un exemple de méthode, d’architecture, de nomenclature ci-dessous, attention quelques éléments dont tu dois te souvenir :

  • Les noms des parties ne doivent pas apparaître.
  • Le plan guide la hiérarchisation de ton analyse.
  • Tu dois introduire chaque partie par une phrase de transition.

Dans cet exemple de plan en 3 parties (voir ci-dessous), l’enjeu de la question sera de savoir dans quelle mesure le bonheur est le but de la politique .

La méthode que tu choisiras doit obligatoirement proposer un plan en trois parties, les correcteurs sont assez sévères sur ce point.

Partie 1 : qu’est-ce que le bonheur ?

  • Aspect universel 
  • Aspect singulier

Partie 2 : la politique, qui est la gestion des affaires publiques, ne semble donc pas devoir s’occuper du bonheur, qui finalement est quelque chose de propre à chacun.

  • Définition détaillée de la politique  
  • Si l’état prétend imposer sa conception du bonheur aux individus, il y a de fortes dérives totalitaires à craindre.
  • Mais s’il ne s’en occupe pas du tout alors la politique n’est qu’un instrument au service de quelques-uns .

Partie 3 : en réalité, la politique, si elle ne s’occupe pas directement du bonheur, doit cependant faire en sorte que chacun puisse le trouver. Elle doit assurer les conditions de possibilités du bonheur.

  • La politique doit permettre à l’homme d’être éduqué, soigné, etc.
  • La politique d’un état doit assurer la paix intérieure et la paix extérieure, faire en sorte que la vie sociale et le bien commun soient possibles.

2. S’entraîner à définir avec précision les notions du programme de philosophie

Pour cet exercice, n’hésite pas à te faire des cartes mentales (mindmaps) colorées et personnalisées qui te permettront de mémoriser à long terme.

Je te donne un exemple ci-dessous :

Mindmap pour les cours de philosophie

Si tu as du mal à apprendre ton cours, et que tu as besoin d’aide, retrouve des cours synthétiques sur superBac ! Ces fiches sont rédigées par des professeurs certifiés.

 Tu trouveras aussi de nombreux cours et vidéos de notions sur la chaîne Youtube superBac by digiSchool .

3. Entraîne-toi !

Pour s’entraîner avec succès, il y a deux types d’exercices simples et ultra efficaces.

Entraînement à la dissertation n°1 : choisir – remplir – comparer

Choisir un sujet dont tu peux trouver le corrigé en ligne sur superBac. Par exemple, tu peux trouver : « La culture nous rend-elle plus humain ? »

Puis, remplir les étapes en écrivant seulement l’essentiel : définitions, références à un auteur, idée d’argument à mentionner, etc.

Problématique : …

Partie 1 : …

Partie 2 : …, partie 3 : ….

Enfin, comparer avec le corrigé proposé.

Le but n’est pas que tout soit absolument similaire mais que les éléments essentiels soient là : des définitions justes et complètes, des références judicieuses aux auteurs, une bonne méthodologie qui suit une logique de raisonnement, ainsi qu’une réponse personnelle.

Entraînement à la dissertation n°2 : l’exercice de conviction

Pour cet exercice, il vous faudra donc :

  • Choisir un sujet de dissertation de philosophie
  • Trouver la problématique de ce sujet
  • Trouver ta réponse personnelle
  • Argumenter ta réponse personnelle devant un auditoire : par exemple, un ou plusieurs membres de ta famille, et essaye de les convaincre que tu as raison.

Cet exercice te permet de mettre tes idées au clair , de sortir du côté un peu abstrait de la dissertation et de travailler en t’amusant .

De plus, il est fort probable que tes parents ou tes amis te répondent et argumentent à leur tour. Ce qui te permettra de voir des aspects du problème qui t’avaient échappés.

Une fois cet exercice fait, tu peux toujours t’amuser à remplir le plan à trou avec toutes les idées qui auront germé !

Si cet article vous a aidé, dites-le-nous 🙂

Note moyenne 4 / 5. Vote count: 19

comment faire pour réussir une dissertation

Comment bien se relire pour ne pas faire d’erreurs d’orthographe ?

Apprendre à bien se relire est primordial pour de nombreuses raisons. Tous les jours, entre nos messages, nos e-mails, nos devoirs à faire, nos examens, nous écrivons énormément et il est parfois difficile de se relire sans méthode fiable. Aurore Ponsonnet, formatrice en orthographe et Maureen Pinneur, responsable pédagogique chez digiSchool, te donnent leurs meilleurs conseils de relecture pour ne plus faire de faute ! Rappels de grammaire, conjugaison, orthographe des mots et techniques de relecture, tout est là, suivez le guide !

comment faire pour réussir une dissertation

Bac de philosophie : les citations à retenir

Chaque jour l'épreuve de philosophie se rapproche, et tu commences à paniquer ou à te demander ce que tu vas bien pouvoir dire dans ta copie ? digiSchool t'a compilé 30 citations qui pourront, on l'espère, te débloquer pour la dissertation !

philosophie bac technologique

Bac technologique 2021 : programme et épreuve de philosophie

La philosophie est la matière commune de tous les bacheliers. Cependant, son programme et l'épreuve qui lui est rattachée connaissent quelques variations selon les filières. Zoom sur la philosophie pour la filière technologique : programme, modalités d'évaluation, conseils de révisions... suis le guide !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

C’est très utile

Merci pour la comprehension mais je peus avoir les citation merci

Je les veux

comment faire pour réussir une dissertation

bon plan pour moi

Un très grand merci mon professeur pour votre soutien sans même nous connaître.

M’aidera de bien comprendre

Merci, ceci m’aidera beaucoup

quelle la question posé pour la dissertation

Très heureuse de vous lire

Merci beaucoup et j’apprécie énormément votre aide

Arrow

logo digischool

MÉTHODO : comment bien rédiger sa dissertation de philosophie ?

Notre professeure de philosophie Pauline, te propose une fiche de conseils pour t’aider à rédiger une bonne dissertation de philosophie. Traditionnellement, l’épreuve de philo ouvre le baccalauréat chaque année, dure 4 heures, durant lesquelles les élèves dissertent ou commentent. Trouver un plan, définir les notions, problématique, définition des notions, exercice de conviction… Cet article t’aidera à connaître la méthodologie de la dissertation de philosophie sur le bout des doigts !

comment rédiger dissertation philosophie

  • Quelle méthode choisir
  • S’entraîner à définir avec précision les notions du programme de philosophie
  • Entraîne-toi !

T’entraîner à la rédaction de sujets est la clé ! Une bonne préparation te permettra de réussir et de peut-être t’assurer une bonne note à la dissertation et décrocher une mention au bac de philosophie.

Il y a 3 étapes à prendre en compte dans la construction de ta dissertation de philosophie, si tu les appliques tu auras toutes les cartes en main pour faire une bonne disserte.

1. Quelle méthode choisir ? Quelle architecture de dissertation est la meilleure ?

Les méthodes de dissertation sont variées. Entre ce que t’a dit ton prof, ce que tu as vu sur le net, ce que tu as lu dans ton manuel, etc., il y a souvent de quoi se perdre ! Voici quelques conseils pour choisir entre toutes ces sources.

4 éléments universels et essentiels à la dissertation, quelle que soit la méthode choisie.

D’abord, il faut se rappeler que, si les méthodes sont différentes, il y a 4 éléments qui sont universels et essentiels à la dissertation, quelle que soit la méthode choisie :

  • Une problématique ;
  • Une réponse personnelle et argumentée à cette problématique ;
  • La définition détaillée et approfondie des termes du sujet ;
  • Un plan en trois temps.

Dans tous les cas, choisis la méthode avec laquelle tu te sens à l’aise et n’en change pas. Attention, la méthode que tu choisiras doit obligatoirement proposer un plan en trois parties, les correcteurs sont assez sévères sur ce point.

Je te donne un exemple de méthode, d’architecture, de nomenclature ci-dessous, attention quelques éléments dont tu dois te souvenir :

  • Les noms des parties ne doivent pas apparaître.
  • Le plan guide la hiérarchisation de ton analyse.
  • Tu dois introduire chaque partie par une phrase de transition.

Dans cet exemple de plan en 3 parties (voir ci-dessous), l’enjeu de la question sera de savoir dans quelle mesure le bonheur est le but de la politique .

La méthode que tu choisiras doit obligatoirement proposer un plan en trois parties, les correcteurs sont assez sévères sur ce point.

Partie 1 : qu’est-ce que le bonheur ?

  • Aspect universel 
  • Aspect singulier

Partie 2 : la politique, qui est la gestion des affaires publiques, ne semble donc pas devoir s’occuper du bonheur, qui finalement est quelque chose de propre à chacun.

  • Définition détaillée de la politique  
  • Si l’état prétend imposer sa conception du bonheur aux individus, il y a de fortes dérives totalitaires à craindre.
  • Mais s’il ne s’en occupe pas du tout alors la politique n’est qu’un instrument au service de quelques-uns .

Partie 3 : en réalité, la politique, si elle ne s’occupe pas directement du bonheur, doit cependant faire en sorte que chacun puisse le trouver. Elle doit assurer les conditions de possibilités du bonheur.

  • La politique doit permettre à l’homme d’être éduqué, soigné, etc.
  • La politique d’un état doit assurer la paix intérieure et la paix extérieure, faire en sorte que la vie sociale et le bien commun soient possibles.

2. S’entraîner à définir avec précision les notions du programme de philosophie

Pour cet exercice, n’hésite pas à te faire des cartes mentales (mindmaps) colorées et personnalisées qui te permettront de mémoriser à long terme.

Je te donne un exemple ci-dessous :

Mindmap pour les cours de philosophie

Si tu as du mal à apprendre ton cours, et que tu as besoin d’aide, retrouve des cours synthétiques sur superBac ! Ces fiches sont rédigées par des professeurs certifiés.

 Tu trouveras aussi de nombreux cours et vidéos de notions sur la chaîne Youtube superBac by digiSchool .

3. Entraîne-toi !

Pour s’entraîner avec succès, il y a deux types d’exercices simples et ultra efficaces.

Entraînement à la dissertation n°1 : choisir – remplir – comparer

Choisir un sujet dont tu peux trouver le corrigé en ligne sur superBac. Par exemple, tu peux trouver : « La culture nous rend-elle plus humain ? »

Puis, remplir les étapes en écrivant seulement l’essentiel : définitions, références à un auteur, idée d’argument à mentionner, etc.

Problématique : …

Partie 1 : …

Partie 2 : …, partie 3 : ….

Enfin, comparer avec le corrigé proposé.

Le but n’est pas que tout soit absolument similaire mais que les éléments essentiels soient là : des définitions justes et complètes, des références judicieuses aux auteurs, une bonne méthodologie qui suit une logique de raisonnement, ainsi qu’une réponse personnelle.

Entraînement à la dissertation n°2 : l’exercice de conviction

Pour cet exercice, il vous faudra donc :

  • Choisir un sujet de dissertation de philosophie
  • Trouver la problématique de ce sujet
  • Trouver ta réponse personnelle
  • Argumenter ta réponse personnelle devant un auditoire : par exemple, un ou plusieurs membres de ta famille, et essaye de les convaincre que tu as raison.

Cet exercice te permet de mettre tes idées au clair , de sortir du côté un peu abstrait de la dissertation et de travailler en t’amusant .

De plus, il est fort probable que tes parents ou tes amis te répondent et argumentent à leur tour. Ce qui te permettra de voir des aspects du problème qui t’avaient échappés.

Une fois cet exercice fait, tu peux toujours t’amuser à remplir le plan à trou avec toutes les idées qui auront germé !

Cherchez-vous un sujet en particulier ?

  • AUTRES CONSEILS
  • COMPORTEMENT
  • ACTIVITES EXTRASCOLAIRES
  • LANGUES ETRANGERES

Ou lire un de nos articles les plus populaires ?

Les 12 avantages et inconvénients majeurs des réseaux sociaux.

  • Dorian Mauro
  • 28 janvier 2022

Comment rédiger un essai parfait ?

  • Antoine Parat
  • 1 octobre 2021

Liste des 52 verbes irréguliers en anglais à connaître (PDF)

FRANCAIS ET PHILOSOPHIE

Comment réussir une introduction en dissertation

 alt=

  • août 31, 2021

comment faire pour réussir une dissertation

conseils pour les parents

Inscrivez-vous pour un cours d'essai gratuit @GoStudent

Guide gratuit pour motiver et accompagner votre enfant vers le succès scolaire.

Réservez dès maintenant

   1. Comment faire une bonne dissertation ?

   2. comment créer une bonne phrase d’accroche introductive .

Passer du cauchemar à la réussite pour l’écriture d’une dissertation ? C’est possible grâce à la méthode de notre professeur de français pour rédiger une introduction réussie.

Écrire gaucher

Quand on passe le bac français, la dissertation est une épreuve qui fait peur. Pour la réussir, il faut savoir défendre son opinion grâce à des éléments concrets de littérature, de culture géné r ale … Autant débattre avec les parents du droit de sortir après minuit en semaine fait partie du quotidien, autant l’argumentation à l’école peut être un exercice stressant pour les jeunes. 😉

Comme on dit, on n’a pas de deuxième chance de faire une première bonne impression. La clé est donc d’accrocher le lecteur dès les premières lignes. Écrire une bonne introduction va avoir un impact sur le reste de la dissertation. Comment faire ? Voici la méthode que nous conseillons !

Comment faire une bonne dissertation ? 

La taille nécessaire de l’introduction.

🔟 Une intro efficace doit être brève mais percutante. En 10-15 lignes, il faut avoir accroché le lecteur et initié la dissertation. Si l’étudiant divague et commence à raconter sa vie, il se met déjà en danger.

🔙 Attention, même si c’est la première partie de la dissertation, elle s’écrit en dernier, une fois toutes les autres étapes rédigées. Un brouillon peut être utile pour mettre à l’écrit toutes les idées qu’on a à l’esprit le temps de la rédiger au propre.

La structure de l’introduction

L’introduction commence par un alinéa et comprend 4 étapes :

🐟 L’amorce : cette phrase d’accroche est un appât indispensable et doit donc être originale. Nous en reparlerons plus bas.

🧠 La présentation du sujet : il faut bien comprendre le thème pour pouvoir le reformuler avec ses propres mots et définir les grands concepts.

🤔 La problématisation : il s’agit de la question clé qui guide la dissert’. Ça peut être un paradoxe, une interrogation…

➡️ Le plan : il se construit pendant la rédaction et s’ajoute à la fin, dans l’introduction. Il doit y avoir une progression, une astuce est donc d’utiliser des connecteurs logiques comme « tout d’abord », « ensuite », « enfin »… pour être bien structuré.

Par exemple, si le sujet est « Une bonne mémoire est-elle la clé d’un récit autobiographique réussi ? » : 

💡 L’accroche peut être la citation de Max Jacob  : « L’érudition, c’est la mémoire et la mémoire, c’est l’imagination ». On peut alors réfléchir à la question de savoir si un récit autobiographique est forcément fidèle aux faits ou s’il contient une part d’imaginaire.

📖 Pour présenter le sujet, on peut définir ce qu’est un récit autobiographique, à la différence de la biographie, ce qu’est la mémoire et ce que sont les mémoires, en littérature. 

❓ La problématisation, dans ce cas-ci, est déjà plantée par la question du sujet. Elle peut être développée en se demandant si les souvenirs sont en effet la base du récit et quels sont les autres moyens d’écrire un bon récit autobiographique. 

☝ Le plan présente les arguments choisis pour répondre à la question initiale. 

Les erreurs à éviter lors de la rédaction d'un introduction

❎ Commencer par une banalité : « De tout temps, les hommes ont voulu raconter leur vie… » ou encore « L’histoire nous a montré que les guerres arrivaient souvent… ». Cela donne l’impression que l’étudiant n’a pas fait d’effort pour être original ou faire preuve de personnalité. 

❎ Répondre à la problématique dès l’introduction et tuer le suspense.

❎ Ne pas suivre le plan annoncé, par manque d’attention , ce qui nuit à la cohérence du travail.

❎ Bâcler l’introduction alors qu’elle donne une première impression de la dissertation.

Comment créer une bonne phrase d’accroche introductive ?

La phrase d’accroche est la toute première chose que le lecteur découvre. Si elle est originale, surprenante, puissante…, il va avoir un a priori positif. Mais c’est tout un art de choisir la bonne phrase !

Qu’est-ce qu’une phrase d’accroche ?

C’est la première phrase qui introduit la dissertation. Elle doit obligatoirement avoir un lien avec le sujet pour lui apporter une plus-value. 

Cela peut être :

📚 Une citation, comme celle proposée dans l’exemple plus haut. En cas de doute quant à la citation exacte, mieux vaut la paraphraser que mal la citer. 

📈 Une statistique. Si le sujet est « Le livre numérique va-t-il détrôner le livre papier ? », une accroche chiffrée pourrait être : « En 2018, près de 29 millions de Français ont acheté un livre papier contre 2.3 millions pour le livre numérique… ».

📺 Un fait d’actualité comme « La lecture, un antidote en pleine pandémie, selon une étude… », si le thème est lié à la bibliothérapie. 

👩‍🏫 Un événement historique. Par exemple, si le sujet concerne la poésie engagée, cela peut être « Dans les années 30, les grèves des mineurs éclatent dans le Borinage… », avant de parler du poète surréaliste Achille Chavée, très engagé pour la justice sociale.

Les erreurs à éviter lors d'une introduction

❎ Ne pas citer les sources.

❎ Mal citer un événement ou un chiffre.

❎ Choisir une phrase sans vrai lien avec le sujet juste pour se donner un style.

❎ Ne pas expliquer la phrase choisie.

❎ Faire une phrase trop longue qui va empiéter sur le reste de l’introduction.

❎ Passer plus de 5 minutes sur le choix de l’accroche et se pénaliser pour la suite de la rédaction de la dissertation.

❎ Ne pas se relire avant de rendre sa copie. L’orthographe est très importante et les fautes risquent de donner un aspect négligé à la dissertation même si le contenu est bien pensé. 

Alors, après tous ces petits conseils, l’introduction d’une dissertation semble toujours un cauchemar à écrire ? Il s’agit surtout de s’entraîner à la maison avant l’examen, pour éviter du stress inutile. Une fois la structure et la méthode bien intégrées, la rédaction suit beaucoup plus facilement. 

Si vous souhaitez offrir à votre enfant une préparation balisée par un prof particulier professionnel, n’hésitez pas à contacter GoStudent  !

Vous souhaitez essayer les cours particuliers pour votre enfant ? Réservez une leçon d'essai gratuite avec nos meilleurs professeurs.

5-May-12-2023-09-10-47-0874-AM

Meilleurs articles

Avantages et inconvénients des réseaux sociaux

  • Par Dorian Mauro
  • Dans AUTRES CONSEILS

comment faire pour réussir une dissertation

  • Par Antoine Parat
  • Dans FRANCAIS ET PHILOSOPHIE

Verbe irrégulier anglais

  • Par Manon Stas
  • Dans LANGUES ETRANGERES , RESSOURCES PEDAGOGIQUES (gratuit)

Programme delegue de classe

Comment être sûr d’être élu délégué de classe (discours, slogan, affiche) ?

  • Dans AUTRES CONSEILS , À LA UNE

La crise des 7 ans

Tout savoir sur la crise des 7 ans

  • Par Camille Robinson
  • Dans COMPORTEMENT

Articles similaires

Les 10 livres à lire en été pour tous les âges

Les 10 livres à lire en été pour tous les âges

  • août 1, 2022

Comment rédiger une explication de texte en philosophie parfaite ?

Comment rédiger une explication de texte en philosophie parfaite ?

  • mai 31, 2022

Comment rédiger une dissertation parfaite ?

Comment rédiger une dissertation parfaite ?

  • mai 24, 2022

Réservez une leçon d'essai gratuite

Réservez une leçon d'essai gratuite., inscrivez-vous pour votre leçon de soutien scolaire gratuite..

  • Pop Culture

Bac de philo 2024 : les 3 conseils de Gatsu Sensei pour briller à l’examen

L'épreuve de philosophie se déroulera le mardi 18 juin.

La dissertation est votre pire cauchemar ? Le professeur de philosophie, youtubeur et tiktokeur Gatsu Sensei vous livre ses secrets pour réussir cet exercice difficile.

C’est l’une des épreuves les plus redoutées du baccalauréat. Aussi complexe que complète, la philosophie demande une bonne dose de concentration et de méthodo. Car, contrairement à ce que dit la légende, le bac de philo ne se joue pas « au talent ». Un avis que partage le professeur et créateur de contenu sur TikTok et YouTube, Gatsu Sensei.

Passionné de bandes dessinées japonaises, il s’appuie sur des mangas cultes et leurs héros tout aussi légendaires pour expliquer des concepts philosophiques. À l’occasion de la parution de son nouveau livre, Manga philo , l’auteur nous a transmis ses précieux conseils pour appréhender au mieux cet examen tant redouté.

1 Comment se préparer à l’épreuve de philo ?

Le premier conseil du professeur paraît évident, mais c’est le plus important : il faut être attentif en classe et participer. « La philosophie est un questionnement permanent et on apprend à développer sa pensée et la mettre en difficulté durant ces heures de cours. Par exemple, Socrate n’a jamais rien affirmé : il ne faisait que poser des questions. De la même manière, les professeurs poussent leurs élèves à développer un esprit philosophique tout au long de l’année pour se préparer à l’épreuve du bac. » On ne connaît que trop bien l’appréhension de s’engager dans les cours – et d’autant plus ceux de philo –, mais la plus grosse partie de l’apprentissage se fait en classe.

À un mois de l’examen, les séances de révision s’intensifient. S’il y a bien un élément à connaître par cœur dans cette matière, c’est la méthodologie. « Elle vous offre un cheminement de pensée qui vous permettra d’écrire la dissertation la plus argumentée possible. » À l’inverse, ne vous réfugiez pas dans votre cours et n’essayez pas de le connaître sur le bout des doigts. « Si vous recrachez toute votre fiche de révision lors de l’examen, vous risquez de faire un hors sujet. Vous allez réécrire un cours qui répond à une grande question développée par votre prof durant des mois, mais elle n’aura probablement aucun lien avec le sujet de l’examen. » Autrement dit, rien ne vous assure que le problème posé durant l’épreuve sera exactement celui qui a été évoqué en cours.

La meilleure préparation possible est donc de s’entraîner, encore et encore, pour intégrer cette manière de penser afin qu’elle devienne « une seconde nature ». Faites des sujets dans votre coin et demandez des retours à votre professeur, entraînez-vous avec les Annabac et leurs corrections, ou reprenez vos dissertations et analysez les remarques pour ne pas refaire les mêmes erreurs. « Finalement, c’est comme un sport : il faut s’entraîner, encore et encore, et travailler son mental ! »

Concernant les citations, il est utile de garder en tête quelques punchlines qui seront bienvenues dans votre dissertation, comme « Dieu est mort » de Nietzsche, « Le cœur a ses raisons que la raison ignore » de Blaise Pascal, ou encore « Je pense donc je suis » de René Descartes. Et si vous n’avez pas les termes exacts, vous pouvez toujours filouter. « Détaillez l’idée en précisant : “Une pensée que nous retrouvons, par exemple, dans l’œuvre de tel philosophe, qui développe l’idée selon laquelle…”. Le principal est de montrer que vous étiez en cours, que vous avez retenu ces notions et que vous avez ces références. »

Le professeur conseille aussi de faire quelques pas de côté en regardant des œuvres culturelles qui amènent à la réflexion. « Plongez-vous dans des films, lisez des livres et dévorez des mangas qui vous poussent à vous interroger sur certains sujets. »

Et, à quelques heures de l’épreuve finale, le mot d’ordre est le repos. « Dormez et prenez un bon petit-déjeuner pour être dans les meilleures dispositions physiques. Quatre heures de réflexion, ce n’est pas rien ! Ça fatigue énormément, donc le corps doit être prêt. » De la même manière, l’esprit doit être libre. « Ça implique le fait de ne pas regarder de vidéos TikTok avant son bac de philo pour ne pas être parasité par des musiques ou des réflexions annexes. »

2 Comment éviter les hors sujets ?

Selon Gatsu Sensei, il y a de nombreuses erreurs à ne pas commettre pour éviter la sortie de route. « Quand on voit un énoncé étrange, on essaie de le relier à une idée que l’on connaît. C’est un mécanisme d’autodéfense. On n’accepte pas le côté original de la question et on cherche tout de suite à faire un lien avec son cours et à le recracher. En réalité, c’est la première faute que vous pouvez faire. » Alors, prenez votre brouillon, attardez-vous sur chaque notion et trouvez des liens entre elles. Le professeur le répète : la meilleure façon d’éviter le hors sujet est de connaître sa méthodologie, car « elle guide notre réflexion ».

La deuxième erreur, c’est de vouloir absolument intégrer une partie qui vous semble intéressante, mais qui est incohérente avec le reste de votre dissertation. Si vous sentez qu’elle est en dissonance, interrogez-vous : « Répond-elle directement à la question qui est posée ? » Si ce n’est pas le cas, remaniez-la, ou abandonnez complètement cette idée, car cette sous-partie est sûrement hors sujet. Relisez votre brouillon ou votre copie en permanence en vous demandant si tout ce que vous avez écrit répond à l’énoncé initial.

« Dans les copies que je corrige, les hors sujets viennent aussi du fait que l’élève n’a pas voulu traiter une partie du sujet parce qu’il la trouvait trop difficile. La dissertation est un exercice de quatre heures où on doit justement se confronter à la difficulté d’une question. » Il faut donc bien lire le sujet et chercher sa spécificité. « Commencez par une hypothèse, livrez des arguments pulsés par des distinctions conceptuelles, par des articulations logiques, par des concepts mis en lumière et illustrez-les avec des citations ou des exemples littéraires ou cinématographiques cultes, et ajoutez des références, comme des citations. » Ne commencez jamais avec cette référence, toujours avec les arguments. Après être passé par tout ce processus, votre hypothèse devient une thèse. « C’est à ce moment, quand vous avez terminé de prouver votre idée, que vous devez vous demander si ce développement répond à l’énoncé. »

Dernier tip – et pas des moindres : selon une croyance populaire, certaines substances pourraient nous amener à penser de façon plus profonde. Spoiler alert : c’est faux. En effet, Gatsu Sensei rappelle que « la philosophie est un exercice de rigueur de la pensée ». Exit, donc, les solutions magiques.

3 Respirer et se faire confiance

À partir du moment où vous allez vous asseoir devant cette copie blanche, vous allez passer quatre heures à réfléchir sur l’énoncé qui est inscrit sur cette dernière. « Alors, préparez-vous psychologiquement et essayez de trouver ce sujet intéressant. Toutes les questions de philosophie ont ébranlé l’humanité pendant des millénaires. Elles ont rendu des hommes fous et ont inspiré des tonnes de livres. Ce sont tout simplement des questions existentielles qui dépassent les dix minutes de réflexion dans le bistrot du coin. Quand vous vous confrontez à un bac de philo, vous devez retrouver cet émerveillement lié à la philosophie dans la Grèce antique. »

Soyez donc émerveillé par le sujet et faites en sorte que votre correcteur se dise : « Cette personne a une réflexion tellement originale, riche, argumentée et rigoureuse ! » Faites confiance à vos capacités et allez-y à fond. « Battez-vous avec le sujet ! Quand je vois neuf pages qui ne sont pas hors sujet, j’ai du mal à donner une mauvaise note. » Le professeur l’affirme : vous pouvez avoir confiance en vos compétences.

« Vous avez passé neuf mois à faire de la philosophie. Ce n’est pas rien. Biologiquement, c’est le temps qu’il faut pour qu’un être humain naisse. Donc ayez confiance en l’année qui vient de passer. Si Cristiano Ronaldo s’arrête de courir sur le terrain pour prendre le temps de se demander s’il est réellement un bon joueur, sa carrière sera foutue. Alors, faites comme les athlètes, et ayez confiance en vos capacités. »

Et le meilleur moyen de gagner en confiance, c’est de prendre le temps de confectionner un brouillon complet et détaillé. « Toute dissertation se fait au brouillon. C’est là qu’on organise ses pensées. » Selon Gatsu Sensei, on peut y consacrer les trois quarts de l’épreuve (si l’on sait qu’on peut tout réécrire au propre rapidement). « Quand je vois un élève me redemander du brouillon, je me dis que c’est bon signe et qu’il va sûrement réussir son bac. N’ayez pas peur de demander des feuilles, faites des schémas, faites tout ce que vous avez besoin, mais organisez votre pensée au brouillon avant de passer à la rédaction. »

Bien qu’elle paraisse effrayante, l’épreuve de philosophie peut se révéler très excitante et gratifiante. Alors, prenez une grande inspiration et lancez-vous. Ça ne vous demandera que quatre heures de réflexion, et ensuite, l’épreuve de philo, ce sera fini – et vous vous surprendrez à regretter ces cours perchés, mais passionnants.

À lire aussi

Agathe Renac

  • International
  • Figaro Live

Voici 5 conseils de profs pour perfectionner votre copie de philo au bac

Publié le 05/08/2024 à 7:00 AM , mis à jour le 05/08/2024 à 7:00 AM

Au bac, la première épreuve passée par les candidats est la philosophie.

Comme chaque année, l’épreuve de philosophie marque le début du bac . Cette année, elle se déroulera le mardi 18 juin à 8 heures. Pour parfaire votre copie le jour J, Le Figaro Étudiant a demandé à deux enseignants leurs meilleurs conseils pour une dissertation réussie. Les voici.

1- Définissez les termes

Une fois le sujet en main, définissez d’emblée «l'explicite et l'implicite» , suggère Félix Tourmente, professeur de philosophie à Chartres.  «Jouez sur les sens du terme, sans tout définir» , précise-t-il. A la question «Peut-on obéir librement ?», n'invite pas à définir le libre arbitre par exemple, l'implicite consiste à définir non seulement obéir et liberté mais aussi les notions d'autorité, de droit etc. Une autre priorité est de définir les termes tout au long de la dissertation, pas seulement dans l'introduction. «Votre pensée étant évolutive, démontrez les contradictions, les changements de sens, les failles... Tout en gardant une ligne conductrice» . Le correcteur notera un effort de réflexion dans la continuité, et pas seulement une définition apprise par cœur.

Selon Estelle Challamel, professeure à Paris, il est important de trouver et définir les termes implicites pour donner le ton de votre argumentation. «Utilisez-les comme un outil pour construire votre plan» , explique l’enseignante. Par exemple, dans la question «Les mots ont-ils un pouvoir ?», le mot «pouvoir» est ici rapporté à «mot», alors que le pouvoir est implicitement lié aux hommes . «Vous pourrez donc développer votre réflexion sur le rôle des Hommes dans la relation langage/pouvoir» , complète Estelle Challamel.

2- Ne perdez pas trop de temps sur le brouillon

Ne perdez pas votre temps à relire votre brouillon pour cumuler les développements possibles. Bien trop de fois, les élèves perdent à cette étape de réflexion, et cela retarde la rédaction. «Soignez plutôt votre brouillon durant une heure, pas plus, puis commencez à rédiger», continue Estelle Challamel. La réflexion continue d'elle-même au fur et à mesure de l'écriture, il faut surtout «penser en direct». L’enseignante invite aussi à prioriser « un bon plan précis pour votre première et deuxième partie. Puis pour la troisième, vous pouvez y réfléchir en conséquence après avoir écrit les deux premières» . De même pour la problématique, qu'elle conseille de « rédiger après avoir défini le plan et les parties, pour une cohérence dans votre écrit» . L'introduction doit être rapidement écrite : «Elle coule de source et doit être structurée pour ne pas prendre trop de temps».

3- Approfondissez votre réflexion

Il sera apprécié qu'un élève montre une volonté d'aller plus loin, «en approfondissant les sous-concepts d'une question» , confie Félix Tourmente. Questionnez un sens, ses failles et contradictions. Montrez plusieurs avis. , Pour Estelle Challamel, celui qui maîtrise «l'art du dépassement» est l'élève qui pourra «réfléchir le verbe » . Par exemple, pour «Faut-il toujours dire la vérité», il ne s'agit pas de dire oui ou non, mais de remplacer «dire» par «être» et jouer avec le verbe de la formule. «Il ne faut pas forcément dire la vérité, mais rester vrai en toutes circonstances », aiguille la professeure. Selon celle-ci, «environ 10 copies sur 150 arrivent à réellement approfondir la question» , et permettent de sortir du lot . «Vous ne perdez rien à être créatif, si vous restez structuré. Sortez du lot, ayez des références différentes que celles sur internet et osez», ajoute-t-elle.

4- Restez cohérent

La cohérence doit être la ligne directrice de votre récit. Par exemple, veillez à bien développer dans chaque partie ce que vous avez annoncé dans votre plan. Utilisez aussi des exemples concrets sans vous éparpiller. Cela attirera l'attention du professeur qui remarquera un effort dans votre structure. «Une copie certes plus simple qu'une autre, mais avec un raisonnement logique et qui tient la route aura plus de crédit qu'une copie où le correcteur aura du mal à comprendre le cheminement » , confie Estelle Challamel.

5- Ces détails qui plaisent

Un autre élément très apprécié des correcteurs est la propreté de la copie. Si elle est agréable à lire et claire dans sa structure rien qu’en la survolant, elle sera lue avec plus d'attention. «L'aspect esthétique et formel de la copie influe beaucoup sur notre appréciation» , estime Félix Tourmente. Avant d’ajouter : «Lorsque je vois une copie avec au moins un paragraphe écrit avec nuance, originalité et pertinence, même si le reste est moins bien, je le valorise» . Pour l’enseignant, « maîtriser la structure, c'est déjà bien » . Ce qui sera particulièrement apprécié, «c'est un élève qui pense par lui-même, qui s'approprie le sujet tout en restant pertinent» dans ce qu'il démontre, conclut Félix Tourmente.

Envie de continuer à réviser ?

Inscris-toi et accède gratuitement à toutes nos fiches, quiz, annales du bac !

La rédaction vous conseille

  • Si vous savez à qui appartiennent ces citations, vous êtes au point en philosophie
  • «Cela fausse complètement la réalité» : comment les notes du bac sont gonflées par les rectorats
  • Chassez le stress en 5 minutes grâce à ces conseils simples issus d’une célèbre méthode américaine

Comment faire un brainstorming avec plus de 100 idées en 2024

En présentant

M. Vu • 03 avril, 2024 • 10 min lire

On est tous passé par là. Les professeurs nous assignent une dissertation pour la semaine prochaine. Nous tremblons. Sur quoi devrions-nous écrire ? Quels problèmes aborder ? L'essai serait-il assez original ? Alors, comment fait-on essais de brainstorming ?

C'est comme si vous vous aventuriez dans un abîme inexploré. Mais ne vous inquiétez pas, car faire un remue-méninges pour la rédaction d'un essai peut en fait vous aider à planifier, exécuter et clouer ce A +

Voici comment faire un remue-méninges pour des essais…

Table des matières

Conseils d'engagement avec ahaslides, qu'est-ce que le brainstorming.

  • Écrire des idées inconsciemment
  • Dessiner une carte mentale
  • Accédez à Pinterest
  • Essayez un diagramme de Venn
  • Utiliser un graphique en T
  • Outils en ligne
  • Plus d'outils AhaSlides
  • Dernier mot
  • 14 règles de remue-méninges pour vous aider à créer des idées créatives en 2024
  • 10 remue-méninges pour l'école et le travail en 2024

Texte alternatif

Modèles de remue-méninges faciles

Obtenez des modèles de brainstorming gratuits dès aujourd'hui ! Inscrivez-vous gratuitement et prenez ce que vous voulez dans la bibliothèque de modèles !

essais de remue-méninges

Chaque création réussie commence par une bonne idée, qui est en fait la partie la plus difficile dans de nombreux cas.

Le brainstorming est simplement le processus fluide de trouver des idées. Dans ce processus, vous venez avec tout un tas d'idées sans culpabilité ni honte . Les idées peuvent sortir des sentiers battus et rien n'est considéré comme trop idiot, trop complexe ou impossible. Plus c'est créatif et fluide, mieux c'est.

Les avantages du brainstorming peuvent vous surprendre :

  • Augmente votre créativité : Le brainstorming oblige votre esprit à rechercher et à proposer des possibilités, même impensables. Ainsi, cela ouvre votre esprit à de nouvelles idées.
  • Une compétence précieuse : Pas seulement au lycée ou à l'université, le brainstorming est une compétence permanente dans votre emploi et à peu près tout ce qui nécessite un peu de réflexion.
  • Aide organisez votre dissertation : À tout moment de la dissertation, vous pouvez vous arrêter pour réfléchir à des idées. Cela vous aide à structurer l'essai, le rendant cohérent et logique.
  • Cela peut vous calmer : Une grande partie du stress dans l'écriture vient du fait de ne pas avoir assez d'idées ou de ne pas avoir de structure. Vous pourriez vous sentir submergé par les hordes d'informations après la recherche initiale. Les idées de remue-méninges peuvent vous aider à organiser vos pensées, ce qui est une activité apaisante qui peut vous aider à éviter le stress.

Le brainstorming d'essai dans un cadre universitaire fonctionne un peu différemment que de le faire en équipe. tu seras le seulement un faire le remue-méninges pour votre essai, ce qui signifie que vous allez trouver et réduire les idées vous-même.

Apprenez à utiliser tableau d'idées à générer des idées efficacement avec AhaSlides

Voici cinq façons de le faire…

Essais de remue-méninges - 5 idées

Idée #1 – écrire des idées inconsciemment.

Dans " Blink : le pouvoir de penser sans penser ", Malcolm Gladwell souligne à quel point notre inconscient est plusieurs fois plus efficace que notre conscient dans la prise de décision.

En brainstorming, notre inconscient peut différencier les informations pertinentes et non pertinentes en une fraction de seconde. Notre intuition est sous-estimée. Elle peut souvent produire de meilleurs jugements qu'une analyse délibérée et réfléchie, car elle passe en revue toutes les informations non pertinentes et se concentre uniquement sur les facteurs clés. 

Même si les idées que vous proposez lors d'un brainstorming d'essai semblent insignifiantes, elles pourraient vous mener à quelque chose de grand plus tard. Faites-vous confiance et mettez tout ce que vous pensez sur papier; si vous ne vous concentrez pas sur l'auto-édition, vous pouvez trouver des idées ingénieuses.

C'est parce qu'écrire librement peut en fait annuler le blocage de l'écrivain et aider votre inconscient à se déchaîner !

Idée #2 – Dessiner une carte mentale

Une illustration d'une carte mentale

Cerveau aime la communication visuelle et les cartes mentales sont exactement cela.

Nos pensées arrivent rarement en morceaux faciles à digérer ; ils ressemblent plus à des réseaux d'informations et d'idées qui s'étendent à tout moment. Garder une trace de ces idées est difficile, mais les manifester toutes dans une carte mentale peut vous aider à obtenir plus d'idées et à mieux les comprendre et les retenir.

Pour dessiner une carte mentale efficace, voici quelques conseils :

  • Créer une idée centrale : Au milieu de votre article, dessinez un sujet/une idée centrale qui représente le point de départ de votre essai, puis développez différents arguments. Ce visuel central agira comme un stimulus visuel pour déclencher votre cerveau et vous rappeler constamment l'idée centrale.
  • Ajouter des mots clés : Lorsque vous ajoutez des branches à votre carte mentale, vous devrez inclure une idée clé. Gardez ces phrases aussi brèves que possible pour générer un plus grand nombre d'associations et garder de l'espace pour des branches et des pensées plus détaillées.
  • Mettez en surbrillance les branches de différentes couleurs : Le stylo de couleur est votre meilleur ami. Appliquez différentes couleurs à chaque branche d'idée clé ci-dessus. De cette façon, vous pouvez différencier les arguments.
  • Utiliser des signifiants visuels  : Puisque les visuels et les couleurs sont au cœur d'une carte mentale, utilisez-les autant que vous le pouvez. Dessiner de petits gribouillis fonctionne très bien car il imite la façon dont notre esprit arrive inconsciemment aux idées. Alternativement, si vous utilisez un outil de brainstorming en ligne , vous pouvez créer de vraies images et les intégrer.

Idée #3 – Obtenir sur Pinterest

Croyez-le ou non, Pinterest est en fait un outil de brainstorming en ligne assez décent. Vous pouvez l'utiliser pour collecter des images et des idées d'autres personnes et les rassembler pour obtenir une image plus claire de ce dont votre essai devrait parler.

Par exemple, si vous écrivez une dissertation sur l'importance de l'université, vous pourriez écrire quelque chose comme Est-ce que le collège compte ? dans la barre de recherche. Vous pourriez simplement trouver un tas d'infographies et de perspectives intéressantes que vous n'aviez jamais envisagées auparavant.

Une capture d'écran d'une infographie par Pinterest.

Enregistrez cela sur votre propre tableau d'idées et répétez le processus plusieurs fois. Avant de vous en rendre compte, vous aurez un groupe d'idées qui peuvent vraiment vous aider à façonner votre essai !

Idée #4 – Essayez un diagramme de Venn

Essayez-vous de trouver des similitudes entre deux sujets ? Ensuite, la célèbre technique du diagramme de Venn pourrait être la clé, car elle visualise clairement les caractéristiques de tout concept et vous montre quelles parties se chevauchent.

Popularisé par le mathématicien britannique John Venn dans les années 1880, le diagramme illustre traditionnellement des relations d'ensemble simples en probabilité, logique, statistique, linguistique et informatique.

Vous commencez par dessiner deux (ou plus) cercles qui se croisent et étiquetez chacun avec une idée à laquelle vous pensez. Écrivez les qualités de chaque idée dans leurs propres cercles, et les idées qu'ils partagent au milieu où les cercles se croisent.

Par exemple, dans le sujet de débat étudiant La marijuana devrait être légale parce que l'alcool est , vous pouvez avoir un cercle répertoriant les aspects positifs et négatifs de la marijuana, l'autre cercle faisant de même pour l'alcool et le terrain d'entente énumérant les effets qu'ils partagent entre eux.

Idée #5 – Utiliser un T-Chart

Cette technique de brainstorming fonctionne bien pour comparer et contraster, grâce au fait qu'elle est super simple.

Tout ce que vous avez à faire est d'écrire le titre de l'essai en haut de votre papier, puis de diviser le reste en deux. Sur le côté gauche, vous écrivez sur l'argument en et sur le côté droit, vous écrirez sur l'argument à opposer à .

Par exemple, dans le thème Faut-il interdire les sacs plastiques ? vous pouvez écrire les avantages dans la colonne de gauche et les inconvénients dans la colonne de droite. De même, si vous écrivez sur un personnage de fiction, vous pouvez utiliser la colonne de gauche pour ses traits positifs et celle de droite pour ses traits négatifs. Aussi simple que cela.

???? Besoin de plus? Consultez notre article sur Comment faire un brainstorming d'idées correctement !

Outils en ligne pour réfléchir aux essais

Grâce à la technologie, nous n'avons plus à compter sur juste une feuille de papier et un stylo. Il existe une pléthore d'outils, payants et gratuits, pour rendre votre séance de brainstorming virtuel Plus facile…

  • Esprit libre est un logiciel téléchargeable gratuitement pour la cartographie mentale. Vous pouvez réfléchir à un essai en utilisant différentes couleurs pour montrer à quelles parties de l'article vous faites référence. Les fonctionnalités codées par couleur permettent de suivre vos essais au fur et à mesure que vous écrivez.
  • EspritGenius est une autre application où vous pouvez organiser et personnaliser votre propre carte mentale à partir d'un éventail de modèles.
  • AhaSlides est un outil gratuit de brainstorming avec d'autres. Si vous travaillez sur un essai d'équipe, vous pouvez demander à chacun d'écrire ses idées sur le sujet, puis de voter pour celui qu'il préfère.
  • Miro est un outil merveilleux pour visualiser à peu près n'importe quoi avec beaucoup de pièces mobiles. Il vous donne un tableau infini et chaque forme de flèche sous le soleil pour construire et aligner les parties de votre essai.

Plus d'outils AhaSlides pour améliorer vos sessions de brainstorming !

  • Utilisez Générateur de nuage de mots en direct AhaSlides pour recueillir plus d'idées auprès de vos foules et de vos salles de classe !
  • Hôte Questions et réponses en direct gratuites pour obtenir plus d'informations de la foule !
  • Gamifier l'engagement avec faire tourner la roue ! C'est une façon amusante et interactive de stimuler la participation
  • Au lieu de questions QCM ennuyeuses, apprenez comment utiliser le créateur de quiz en ligne dès maintenant ! Réservez votre place aujourd'hui!
  • Aléatoirez votre équipe pour gagner plus de plaisir avec Générateur d'équipe aléatoire AhaSlides !

Dernier mot sur les essais de remue-méninges

Honnêtement, le moment le plus effrayant de la rédaction d'un essai est avant de commencer, mais le remue-méninges pour les essais avant peut vraiment rendre le processus d'écriture d'un essai moins effrayant. C'est un processus qui vous aide à passer à travers l'une des parties les plus difficiles de l'essai et de l'écriture et à faire couler votre créativité pour le contenu à venir.

💡 Outre les dissertations de brainstorming, êtes-vous toujours à la recherche d'activités de brainstorming ? Essayez-en quelques-uns !

M. Vu

Conseils pour participer aux sondages et aux anecdotes

étoile de la newsletter

En savoir plus sur AhaSlides

Du Qualitatif au Quantitatif | Article Guide en ligne pour combiner les questions et réponses avec d’autres méthodes de recherche

IMAGES

  1. Comment faire une introduction de dissertation

    comment faire pour réussir une dissertation

  2. Guide pour realiser une dissertation

    comment faire pour réussir une dissertation

  3. MÉTHODOLOGIE: La dissertation littéraire : Les 5 étapes à suivre pour

    comment faire pour réussir une dissertation

  4. Les 4 étapes pour réussir une dissertation en Rdc

    comment faire pour réussir une dissertation

  5. Comment rédiger une introduction de dissertation

    comment faire pour réussir une dissertation

  6. Comment réussir une composition/dissertation (analyse de sujet + problématique) 1/2

    comment faire pour réussir une dissertation

VIDEO

  1. Dissertation passe-partout en 2023 part:1 (facile et acceptée de tous) #shortvideo #dissertation

  2. 🔥 Rédiger une dissertation et déposer un devoir parfait 🧠 : IA Générative et Notre Avenir 🚀

  3. Méthode de Dissertation Philosophique Bac 2024 philo

  4. Comment faire une introduction de dissertation?

  5. Comment Faire une Introduction d'une Dissertation en francais TERMINALE EN WOLOF

  6. L'INTRODUCTION en PHILOSOPHIE Terminale / Sujet de type 1

COMMENTS

  1. 6 étapes incontournables pour réaliser une dissertation

    1. Lire et analyser le sujet. 2. Trouver la problématique. 3. Faire le plan de la dissertation. 4. Rédiger l'introduction. 5. Rédiger le développement de la dissertation. 6. Ecrire la conclusion. Présentation gratuite. 1. Lire et analyser le sujet. Vous allez devoir produire une réflexion organisée sur un sujet spécifique qui vous est imposé.

  2. Dissertation : la méthode simple pour le bac de français

    À l' écrit du bac de français, tu as le choix entre deux exercices : ♦ Le commentaire d'un texte littéraire. ♦ Un sujet de dissertation sur l'une des œuvres au programme. Je te montre ici la méthode pas-à-pas pour réussir la dissertation au bac de français. Tu es déjà au point quant à la méthodologie ?

  3. Comment rédiger une dissertation parfaite

    Il faut organiser sa pensée, suivre un fil conducteur, choisir des arguments pertinents et apporter des exemples. La dissertation au bac. La dissertation de français est l'un des sujets proposés aux élèves de la série générale et technologique. L'autre étant le commentaire de texte.

  4. La dissertation

    Méthode de la dissertation en français : comment faire ? Pour bien réussir votre dissertation à l'épreuve du bac, vous devez d'abord travailler au brouillon pour : Faire l'analyse du...

  5. Comment faire une dissertation : la méthode en 8 étapes

    Voici les 8 étapes pour réussir sa dissertation : Analyser le sujet. Définir les termes. Rassembler ses connaissances dans un brouillon. Identifier une problématique. Constituer un plan. Rédiger l'introduction. Rédiger la conclusion. Rédiger le développement. Sans plus attendre, voici donc les 8 étapes clés pour réaliser votre dissertation !

  6. Plan de dissertation : la méthode pour le bac de français

    Il existe trois types de plan de dissertation, mais pour le bac de français, tu n'as besoin de ne maîtriser que les deux premiers : le plan dialectique et le plan thématique. Chacun type de plan de dissertation correspond à un type de sujet. Tu ne peux donc pas choisir n'importe quel plan pour n'importe quel sujet.

  7. Introduction de dissertation : méthode

    Comment faire une introduction de dissertation au bac de français : la méthode en 4 étapes. L\'accroche, la présentation du sujet, la problématique et le plan.

  8. Réussir la dissertation de français Méthodologie

    Etape 1. Analyser le sujet (20 min) Regarder les références de la citation (auteur, source, date) pour la situer. Lire plusieurs fois le sujet, en surligner les mots-clés et les définir. Reformuler le sujet pour faire apparaître une problématique. Définir le type de sujet proposé : réfuter une thèse, l'étayer ou la discuter.

  9. La dissertation pour l'écrit du bac de français

    La dissertation consiste à conduire une réflexion personnelle organisée sur une question littéraire portant sur l'une des œuvres et sur le parcours associé figurant dans le programme d'œuvres. Le candidat choisit l'un des trois sujets de dissertation, chacun étant en rapport avec l'une des œuvres du programme et son parcours associés.

  10. Méthodologie dissertation : comment la réussir ?

    Rédac des Sherpas - Mis à jour le 21/11/2023. La dissertation est un format d'épreuve très répandu en histoire, en géographie, en géopolitique, en français ou encore en philosophie. Il s'agit de mener une réflexion de fond sur un sujet donné. Ce peut être une citation (par exemple, en philo : "Sans la musique, la vie ...

  11. Comment rédiger une dissertation: 15 étapes

    1. Comprenez l'objectif de la dissertation. Dans une dissertation, vous devrez présenter une thèse quant au sujet que vous analysez. Bien souvent, vous devrez analyser un écrit ou un film, mais vous pourriez également devoir travailler sur un sujet d'actualité ou une idée.

  12. 5 techniques infaillibles pour réussir sa dissertation au bac

    1. Décortiquer l'énoncé pour trouver la problématique. C'est un exercice qui permet d'articuler deux choses simples, savoir lire et savoir écrire. Savoir écrire semble évident, on oublie souvent...

  13. Comment préparer une épreuve de dissertation: 11 étapes

    1. Assistez aux cours. Cela peut paraitre évident, mais la première étape pour réussir un examen de dissertation est de suivre les cours.

  14. Bac 2017 : conseils pour faire une dissertation

    Proposée par Sciences-Po et OpenClassrooms, cette fiche méthodologique, première d'une série de huit, détaille en vidéo et textes les règles à connaître pour réussir une dissertation. Le...

  15. Comment faire une dissertation

    Étapes à suivre: 1. En premier lieu, vous devez savoir clairement quels thèmes vous aborderez dans votre essai. Que voulez-vous expliquer et quelles opinions ou perspectives voulez-vous analyser ? 2. Commencez par une courte introduction. Ce sera le premier paragraphe de votre dissertation.

  16. Comment rédiger une dissertation de philosophie

    1ère étape de la dissertation de philo : déterminer le problème à résoudre. Pour Albane Delesque, le plus important c'est « de prendre le temps de réfléchir à la question posée. En faisant ceci,...

  17. Dissertation de philosophie : le guide ultime pour la réussir

    Méthodologie et outils. MÉTHODO : comment bien rédiger sa dissertation de philosophie ? Publié le 31 mars 2020. Mis à jour le 16 juin 2021. Baptiste. Notre professeure de philosophie Pauline, te propose une fiche de conseils pour t'aider à rédiger une bonne dissertation de philosophie.

  18. Dissertation de philosophie : le guide ultime pour la réussir

    Il y a 3 étapes à prendre en compte dans la construction de ta dissertation de philosophie, si tu les appliques tu auras toutes les cartes en main pour faire une bonne disserte. 1. Quelle méthode choisir ? Quelle architecture de dissertation est la meilleure ? Les méthodes de dissertation sont variées. Entre ce que t'a dit ton ...

  19. Comment réussir une introduction en dissertation

    1. Comment faire une bonne dissertation ? 2. Comment créer une bonne phrase d'accroche introductive ? Passer du cauchemar à la réussite pour l'écriture d'une dissertation ? C'est possible grâce à la méthode de notre professeur de français pour rédiger une introduction réussie.

  20. Bac de philo 2024 : les 3 conseils de Gatsu Sensei pour briller à l'examen

    Le professeur de philosophie, youtubeur et tiktokeur Gatsu Sensei vous livre ses secrets pour réussir cet exercice difficile. C'est l'une des épreuves les plus redoutées du baccalauréat. Aussi complexe que complète, la philosophie demande une bonne dose de concentration et de méthodo. Car, contrairement à ce que dit la légende, le ...

  21. Voici 5 conseils de profs pour perfectionner votre copie de philo au bac

    4- Restez cohérent. La cohérence doit être la ligne directrice de votre récit. Par exemple, veillez à bien développer dans chaque partie ce que vous avez annoncé dans votre plan. Utilisez ...

  22. Comment faire un brainstorming avec plus de 100 idées en 2024

    Le brainstorming d'essai dans un cadre universitaire fonctionne un peu différemment que de le faire en équipe. tu seras le seulement un faire le remue-méninges pour votre essai, ce qui signifie que vous allez trouver et réduire les idées vous-même. Apprenez à utiliser tableau d'idées à générer des idées efficacement avec AhaSlides.